ZF Group et First main dans la main pour les technologies de demain

Le géant allemand de la transmission ZF Group apporte son soutien à First (pour l'inspiration et la reconnaissance de la science et de la technologie) afin d'attirer les ingénieurs de demain

par Olivier Grouse 07 Sep 2018 07:30

Visite de Mr Obama sur le Stand ZF Salon de Detroit 2016. Photo: Stephen Crowley/NYT
Visite de Mr Obama sur le Stand ZF Salon de Detroit 2016. Photo: Stephen Crowley/NYT

Le développement des nouvelles technologies est avant tout un challenge humain. La réussite de cette mission est dans les mains –et les cerveaux- des ingénieurs. Quel que soit le domaine de travail et de recherche, les discours de dirigeants sont similaires : On ne trouve pas de main d’œuvre qualifiée. La pénurie d’ingénieurs est un problème frustrant dans l’industrie automobile, que les investissements faramineux de dizaines de milliards de dollars ne peuvent pas compenser. Le géant allemand de la transmission ZF Group vient donc d’apporter son soutien à First en sponsorisant au moins 21 de ses équipes sur toute l’Allemagne. L’entreprise vient également de faire un don de 280 000 euros pour l’achat de pièces mécaniques nécessaires à la création de robots.

Photo: FIRST
Photo: FIRST

First est une organisation fondée il y a près de 30 ans par Dean Kamen, inventeur, entrepreneur et défenseur infatigable des sciences et des technologies. Fondée en 1989, l’entreprise regroupera cette année plus de 1 000 000 de jeunes âgés de 6 à 18 ans dans plus de 86 pays. L’année dernière, les participants en âge de fréquenter le lycée pouvaient demander plus de 50 millions de dollars en bourses d’études auprès de plus de 200 collèges, universités et sociétés de premier plan.

Photo: FIRST
Photo: FIRST

La seconde mission de First est d’attirer les élèves des branches scientifiques dès le lycée à participer à des compétitions de robotique entre écoles. Durant celles-ci, ils peuvent par exemple construire des robots qui effectuent des tâches telles que ramasser des balles gonflées et les placer dans un panier ou escalader des murs. Les gagnants s’affrontent au niveau régional, puis au niveau national et enfin contre les équipes du monde entier.

Photo: FIRST
Photo: FIRST

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.