WEC : des détails techniques sur le futur règlement hypercar 2020/2021

La FIA et ses partenaires ont annoncé le règlement technique du futur concept hypercar qui entrera en vigueur pour le Championnat du Monde d'Endurance dès 2020.

par Olivier Grouse 08 Déc 2018 12:30

La FIA et l’Automobile Club de l’Ouest, promoteur du WEC, ont annoncé sur leur site internet le règlement technique de ce championnat hypercar qui débutera en 2020 sous le nom : LMP1, Le Mans Prototype 1ere catégorie. Les nouvelles règles relatives aux prototypes exigeront des groupes motopropulseurs basés sur des voitures de route, d’où le nom hypercar, mais l’ACO souhaite demander au public de choisir un nouveau nom. Entre autres, le moteur à combustion interne et le système de récupération d’énergie sur l’essieu avant doivent être basés sur des unités «destinées à une voiture de série homologuée pour un usage routier.»

Au moins 25 voitures doivent être produites durant la première saison, et 100 pour la deuxième saison en vue de participer à l’une des deux catégories : thermiques et hybrides. Si les modifications de moteur sont autorisés et même libres pour le thermique, aucune modification n’est autorisée sur le groupe électrique hybride. Le règlement détermine aussi des obligations de performance en termes de force d’appui, de résistance et d’efficacité aérodynamique globale : puissance maximale de 508 kW ou 680 ch, et puissance du système hybride de 200 kW ou 268 ch.

À noter aussi que le poids minimum a été fixé à 1040 kg. De plus, les dispositifs aérodynamiques mobiles avant et arrière sont autorisés sous certaines conditions. Un constructeur peut homologuer deux modèles différents, l’effectif de chaque écurie est limitée à 40 personnes, et les tests seront limités. Enfin, une pénalité de poids proportionnelle aux points marqués sera introduite pour «assurer la compétitivité, réduire les éventuels écarts et surtout éviter les budgets de développement extrêmes.»

Au niveau du règlement sportif, qui n’est pas définitif, La principale modification concerne les arrêts aux stands. Les équipes ne seront pas autorisées à changer de pneus en même temps que le ravitaillement en carburant dès le début du WEC 2019/20 en septembre prochain. Le but est ici de rendre ces arrêts plus spectaculaires, et réintroduire un élément stratégique dans les stands.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.