Vyrus Alyen : un moteur Ducati et de la fibre de carbone

Ironie du timing, c’est en cette période de crise sanitaire mondiale que la nouvelle Vyrus Alyen 988 voit le jour. Un nom qui ne passera pas inaperçu.

par Soufyane Benhammouda 12 Avr 2020 12:10

Déjà à l’origine de quelques pièces de haut vol, l’artisan italien n’a pas occupé la une de l’actualité depuis de nombreuses années. Toutefois, la firme profite de cette période de crise sanitaire pour lancer un antidote à la morosité actuelle, qui porte le nom de Vyrus Alyen 988.

Outre son patronyme parfaitement d’actualité, la nouvelle Vyrus Alyen 988 se distingue aussi par sa plastique venue d’une autre planète. Profilée et bodybuildée, la moto italienne s’habille intégralement de panneaux en fibre de carbone. Un matériau de pointe également utilisé pour les jantes dont les branches sont réalisées en Forged Composite, et qui chaussent des pneus de 120/70 à l’avant et 200/60 à l’arrière.

La conception et le style de la moto tiennent de la science-fiction
La conception et le style de la moto tiennent de la science-fiction

Un coeur Ducati pour la Vyrus Alyen

La nouvelle bombe à deux roues embarque un moteur en provenance de chez Ducati. Un treize-cent cm3 de 205 ch, disponibles à 10 500 tr/min, qui répond au nom de Superquadro. Celui là même que nous retrouvons dans le cadre de l’ancienne Ducati 1299 Panigale, pas réputée pour une utilisation paisible. La partie freinage est confiée au système Brembo GP4. Aucune performance n’a été évoquée par Vyrus, ni même une quelconque valeur pondérale pour anticiper ses capacités.

En revanche, cette zone d’ombre n’enlève en rien au taux de contagiosité de cette machine, qui pourrait en faire rêver plus d’un. Car oui, avec un prix de vente qui pourrait tutoyer les 90 000 euros, la Vyrus Alyen 988 appartient au monde de l’idylle. Rappelons toutefois que vous avez le droit de jouer au loto pendant le confinement.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.