Volvo va déployer des caméras embarquées contre l’ivresse et la distraction

Volvo s’est fixé comme ambition qu’aucun conducteur ne soit tué ou grièvement blessé dans une nouvelle Volvo d’ici 2020. Pour ce faire, le constructeur a prévu de déployer des caméras embarquées contre l'ivresse et la distraction

par Olivier Grouse 28 Mar 2019 15:00

Volvo dévoile aujourd’hui une nouvelle étape dans ses ambitions de mettre fin aux accidents mortels dans ses voitures en s’attaquant aux problèmes d’intoxication et de distraction. Outre la vitesse, que la société souhaite combattre avec une limite à 180 km/h, ce sont deux autres domaines de préoccupation primordiaux pour la sécurité routière.

En effet, ces trois phénomènes constituent les principaux obstacles par rapport à la vision de Volvo Cars d’un avenir sans accident mortel. Ils nécessitent d’examiner plus attentivement le comportement humain dans le cadre de la conduite. Volvo pense que l’intoxication et les distractions peuvent être résolues en installant des caméras embarquées et d’autres capteurs surveillant le conducteur.

Volvo va limiter la vitesse maximale à 180 km/h sur ses voitures

Ces technologies embarquées peuvent permettre à la voiture d’intervenir si un conducteur manifestement en état d’ivresse ou distrait ne réagit pas aux signaux d’alarme, et risque un accident entraînant des blessures graves ou mortelles. Cette intervention pourrait consister à limiter la vitesse de la voiture, à alerter le service d’assistance Volvo on Call et, en dernier recours, à un ralentissement actif et un parking sûr.

« En matière de sécurité, notre objectif est d’éviter les accidents plutôt que d’en limiter l’impact lorsqu’un accident est imminent et inévitable », a déclaré Henrik Green, vice-président directeur, Recherche et développement chez Volvo Cars. « Dans ce cas, les caméras surveillent les comportements susceptibles d’entraîner des blessures graves ou la mort. »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.