Volkswagen veut redéfinir la mobilité avec WeShare, Car-Net et WePark

Volkswagen s’est donné comme mission de changer nos habitudes sur la mobilité avec WeShare, Car-Net, et WePark. De quoi s'agit-il ?

par Olivier Grouse 04 Sep 2018 13:00

Les évolutions des mentalités et des nouvelles technologies sont intimement liées. Entre autres, la sacro-sainte idée de posséder une voiture privée est remise en cause par les nouvelles générations. Ainsi, Volkswagen s’engage dans l’auto partage avec WeShare, un service de location de véhicules électriques à la demande et sans station, en free-floating. Celui-ci devrait être lancé dès avril 2019. C’est la société Urban Mobility Int., une filiale de la marque Volkswagen, qui gère ce service WeShare. 1 500 Volkswagen e-Golf électriques seront disponibles dans un premier temps, et 500 e-up suivront.

Volkswagen a prévu de déployer ce concept d’abord dans d’autres grandes villes d’Allemagne , puis vers d’autres pays d’Europe et les États Unis vers 2020, une stratégie puissante pour promouvoir ses véhicules. Pour rappel, l’e-Golf est propulsée par un moteur électrique de 134 cv, soit une puissance de 100 kWh. La batterie, nouvellement redessinée, est une lithium-ion de 35,8 kWh qui lui confère une autonomie de 200 km.

Au niveau visuel, la voiture ressemble à la Golf thermique comme deux gouttes d’eau. Il en va de même pour l’e-up, qui est équipée d’un moteur plus petit de 81 cv, avec un couple de 114 Nm, une batterie de 18,7 kWh et une autonomie de 160 km. Deux voitures avec un moteur électrique et un intérieur connecté.

En effet, d’autres innovations sont également en projet. Car-Net, par exemple, développe les technologies de connexion avec le véhicule, et le contrôle à distance avec une simple connexion Internet. Il est par exemple possible de localiser le véhicule, de connaitre l’état du véhicule (kilométrage, inspections techniques…), de régler la température intérieure, de verrouiller les portes, et d’appeler des secours en cas d’accident. Sans oublier l’introduction des systèmes Mirror Link, Android Auto de Google, et Apple Car Play.

Enfin, avec l’application Volkswagen WePark pour iOS et Android, votre smartphone devient un parcmètre. Le temps de stationnement commence et se termine en un seul clic. Et la facturation des frais de stationnement est facilement accessible via l’application.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A lire aussi