Volkswagen ID3 : première prise en main à 6 mois de la sortie (vidéo)

Alors que son lancement est attendu pour l'été prochain, nous avons pu prendre en main la future Volkswagen ID3.

par Nicolas Catard 23 Déc 2019 14:44

Volkswagen vient de franchir une étape importante dans le développement de ses véhicules propres, motivé d’une part la volonté d’effacer le mauvais souvenir du dieselgate, et d’autre part avec l’ambition de ne pas se faire distancer par ses concurrents.

Si au sein du groupe Volkswagen plusieurs véhicules exclusivement électriques sont déjà disponibles, comme l’e-Tron chez Audi que nous avions pu essayer, la marque se concentre désormais sur lavenir : le zéro émission, et lance la fabrication de son tout premier véhicule 100 % électrique qui n’est pas dérivé d’un véhicule thermique existant, la ID3. Auparavant, la e-Golf et la e-Up étaient toutes deux des véhicules adaptés de leur pendants thermiques. Cette fois-ci, la ID3 est un véhicule totalement nouveau.

Volkswagen ID3 : du concept car aux pré-commandes

La première apparition publique de la ID3 date de septembre 2019 au salon automobile de Francfort, mais elle avait déjà eu droit à une phase de teasing, avec même une ouverture de pré-commandes pour les clients les plus motivés dès le printemps dernier. Une avance de 1 000permet désormais de confirmer sa précommande dans la première série de ID3 qui sont actuellement en cours de fabrication.

En cette fin d’année 2019, les premiers modèles viennent ainsi de sortir des lignes de production de lusine de Zwickau et une version presque finalisée a donc été présentée à quelques « pre-booker » privilégiés. Volkswagen a invité ces futurs acheteurs de la ID3 à Dresde pour venir essayer le véhicule sur lequel ces derniers ont déjà posé une option il y a 6 mois, et quils pourront recevoir vers le mois de mai prochain. Ils auront donc patienté un an entre leur pré-réservation et la livraison.

La Glaeserne Manufaktur
La Glaeserne Manufaktur

Et si cette première prise de contact avec la ID3 se déroulait à Dresde, ce n’est pas un hasard. Cest ici, dans la Glaeserne Manufaktur, une usine littéralement transparente, dont on peut même apercevoir les chaînes de montage depuis la rue, que sont assemblées en moyenne 72 e-golf chaque jour. Ce nest pas la seule usine de Volkswagen à les produire, mais celle-ci est une usine vitrine. Elle ressemble dailleurs plus à un musée au parquet rutilant. Elle peut dailleurs se visiter, et il assez intrigant de voir cette danse de robots et ouvriers qui assemblent la e-Golf dans un silence presque religieux. Mais plus pour longtemps, car la e-Golf n’était quun galop dessai dans laventure électrique pour le constructeur allemand.

Fin 2020, les chaînes de montage de la e-Golf seront transformées pour accueillir la fabrication de la ID3. La e-Golf vie donc ses derniers mois d’existence au catalogue de Volkswagen. Et le constructeur devra tout changer dans son usine. La ID3 est basée sur une nouvelle plate-forme MEB, exclusivement destinée aux futurs véhicules électriques de la marque, et à partir de laquelle seront bientôt développés dautres modèles tous segments; Volkswagen prépare ainsi le ID-Crozz, un crossover comme son nom lindique, la ID Vizzion, une berline très futuriste qui sera pensé comme une voiture autonome de niveau 5, et dont le volant et les pédales seront proposés en option. Et il y aura enfin la ID Buzz, le revival du mythique combi Volkswagen, qui passe donc au tout électrique, et qui est lui aussi, très attendu des fans de la marque.

Volkswagen ID3 : du concept car aux réservations

Mais revenons à lID3 que Volkswagen considère comme une révolution et une étape de son histoire aussi importante que le furent en leur temps la Coccinelle et la Golf. Le design du concept car Neo était déjà très réussi dès sa première itération en 2016, avec des sièges profilés, un volant et une planche de bord totalement dépourvus de boutons physiques, des poignées de portes rétractables comme les Tesla, et une couleur extérieure blanche, jusque dans les jantes.

Elle fut ensuite déclinée dans une deuxième version au salon de Genève en 2018, et enfin dévoilée en septembre dernier dans sa version finale, qui est tout de même beaucoup plus sage, surtout à l’intérieur. Mais globalement, le véhicule est agréable à regarder. Elle rappelle le design de la Golf mais avec une partie arrière qui reprend une idée  déjà vu sur la Nissan Leaf : un coffre de couleur noire, quelle que soit la teinte choisie pour le reste de la voiture.

La ID3 se décline en 3 versions de batterie. La 45 kWh promet une autonomie de 330 km WLTP. Une version intermédiaire à 58 kWh montera à 420 km d’autonomie, tandis que la plus grosse version de 77 kWh permettra d’atteindre 550 km d’autonomie.

Nos essais express se déroulaient à bord de la version ID3 Pro, équipée dune batterie de 58kWh, qui sera commercialisée sous le nom d’édition 1st, et réservée aux 30 000 premiers acquéreurs. Elle sera livrée avec un chargeur courant alternatif de 11 kWh, mais pourra être chargée sur des bornes rapides jusqu’à 100 kWh. Le développement très dynamique des stations Ionity, commune aux véhicules des autres marques du groupe Volkswagen, permettrait donc de charger la ID3 de 5 à 80% en 30 minutes.

Mais il existera une version moins chère qui a de quoi séduire : Volkswagen promet un ticket dentrée à environ 30 000  (hors primes). Mais à ce tarif là, les performances seront évidemment plus modestes : 45 kWh de batterie, et un chargeur à 7,5 kWh, ainsi quune puissance de charge de 50 kWh maximum possible.

Concernant l’autonomie promise, il était malheureusement impossible de vérifier ces chiffres lors de notre journée découverte, puisque les essais étaient très brefs, à peine une dizaine de minutes par personne, soit deux tours du circuit du Lausitzring.

Une conduite confortable et surtout très souple

Malgré tout, il nous a été permis de ressentir les bonnes sensations de l’accélération électrique de lID3, propulsée par un moteur de 204 CV, soit 150 kWh, et développant un couple de 310 Nm. Pour la vitesse maximale, la ID3 est bridée à 160km/h. Le démarrage est effectivement très rapide sans atteindre la dynamique dune Tesla, y compris la Model 3 dans sa version la plus basique.

L’ordinateur de bord n’étant pas complètement fonctionnel et les finitions de l’intérieur du véhicule n’étant pas non plus définitives, il nous a été demandé de ne pas filmer ou de prendre des photos dans les voitures que nous avons testées. Et comme la ID3 n’est pas complètement finalisée, il y a fort à parier qu’elle sera optimisée dici à la date de sa disponibilité au printemps prochain. Aussi bien sur la partie cosmétique, que sur les éléments mécaniques et électroniques. Nous avons quand même pu apprécier son très bon rayon de braquage qui est assez impressionnant, compte-tenu du gabarit du véhicule. Elle fait mieux que ses concurrentes chez Renault et Nissan, pourtant dun gabarit encore plus compact.

Un petit exercice de slalom entre des plots nous a également permis dapprécier la très bonne tenue de route, et de manière globale le confort de conduite était vraiment rendez-vous. Que lon soit conducteur, passager, à lavant ou à larrière, le confort est est rendez-vous, avec un espace à bord assez aéré. Même les plus grands ne sentiront pas oppressés. Cette première prise en main, était donc de bon augure et semble avoir satisfait les futurs clients présents sur cet événement.

Malgré tout, les prix annoncés restent encore approximatifs pour le moment. Rien de bien précis pour l’instant, si ce n’est encore une fois la promesse d’un modèle d’entrée de gamme aux environs de 20 000 bonus déduit. À condition on le répète, de choisir la plus modeste autonomie offerte par la batterie, et dans ce cas, favoriser la conduite en ville plutôt que sur autoroute.

À lautre bout de la gamme, la version la plus endurante à 77 kWh, devrait tout de même monter à 45 000 bonus déduit. À ce tarif là, la Tesla Model 3 est beaucoup moins endurante, mais beaucoup plus puissante. Le match des compactes zéro émission sera très électrisant !

Notre galerie photo de la Volkswagen ID3.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.