Volkswagen Golf 8 : hybridation, Car2X et mises à jour en ligne

La plus célèbre des compactes enfin droit à une nouvelle version près de sept ans après le lancement de la septième itération. Si le style de la Volkswagen Golf 8 évolue par petites touches, la rupture est à chercher du côté des technologies embarquées.

par Driss Abdi 25 Oct 2019 15:29

Golf 8 R
Golf 8 R

Volkswagen a enfin dévoilé la Golf 8, modèle au combien important avec ses 35 millions d’exemplaires vendus au cours de ses 45 ans de carrière. La nouvelle venue affiche un look plus moderne sans pour autant révolutionner ses lignes ni aucune prise de risques diront certains. Les changements sont donc appliqués par petites touches et concernent notamment la face avant qui arbore un capot qui plonge vers des feux positionnés plus bas. 

Ceux-ci affiche une nouvelle signature lumineuse tandis qu’un bandeau de LED s’étend sur toute la surface de la calandre jusqu’au nouveau logo. Outre cette proue plus affinée, la Volkswagen Golf 8 s’illustre avec plusieurs technologies intéressantes et notamment les projecteurs IQ.Light inaugurés sur le dernier Touareg. Grâce à 22 LED par module matriciel, il est possible de circuler en pleins phares sans éblouir les véhicules devant la voiture, le système étant capable de les détecter et d’occulter l’éclairage sur une zone dédiée.

On note également un habillage différent de la partie inférieure du bouclier qui permet de reconnaître immédiatement la version de la Golf 8, notamment la GTE avec son bouquet de LED, ou la R avec ses contours couleur carrosserie.

La Golf 8 GTE
La Golf 8 GTE
La Golf 8 R
La Golf 8 R
La Golf 8 Style
La Golf 8 Style

Sur les côtés, la coupe circulaire forme une ligne nette au niveau des poignées de porte des feux avant jusqu’aux feux arrière. L’aspect dynamique est renforcé par la ligne de toit étirée et les épaules plus musclées. À l’arrière les changements sont beaucoup plus subtils et concernent essentiellement les phares à LED de série là aussi, le nouveau logo sous lequel se trouve le lettrage. Plus plate et plus allongée, la Golf 8 affiche néanmoins des dimensions qui restent pratiquement inchangées à l’extérieure : 4 284 mm de long, 1 789 mm de large et 1 456 mm de haut. En revanche l’empattement de 2 636 mm est en hausse.

Des écrans et des commandes tactiles

L’habitacle suit la tendance actuelle et fait la part belle aux technologies numériques. De série, la Golf 8 dispose d’une double dalle intégrée dans une planche de bord à la finition laquée noire qui rappelle les premières générations de téléviseurs LCD au début des années 2000 (et les traces de doigts qui vont avec).

L’instrumentation est regroupée dans le « Digital Cockpit » de 10,25 pouces qui est associé àun système d’infodivertissement tactile de 8,25 pouces. Ce dernier peut afficher une diagonale de 10 pouces en option tandis qu’un affichage tête haute est également disponible pour ceux qui n’auraient pas déjà assez d’informations sous les yeux. 

Plus étonnant et assez intéressant, du moins sur le papier (on jugera de l’efficacité au cours d’un essai l’année prochaine), les boutons ont été remplacés par des commandes tactiles pour un style plus épuré. Il suffit de balayer la surface dédiée vers la droite avec un doigt pour monter le volume ou régler la température du chauffage par exemple. Volkswagen s’inspire d’ailleurs là aussi de l’univers multi-touch bien connu des constructeurs high-tech en proposant d’autres fonctions en utilisant deux doigts. 

Car2X enfin disponible

La Volkswagen Golf 8 embarque la technologie Car2X dont on entend parler depuis plusieurs années. Disponible là aussi de série (une première), celle-ci permet à la voiture de communiquer avec les infrastructures et les autres voitures avec une portée de 800 mètres. Car2X maintient le conducteur informé en permanence des zones dangereuses et l’averti à l’avance. Par exemple en cas d’accident sur son parcours, de panne ou de travaux. À terme, cette technologie couplée à d’autres (5G, RFID notamment), pourra aller plus loin en indiquant à la voiture l’allure à adopter pour passer au feu vert ou encore la présence d’un piéton sur un passage protégé.

Des mises à jour et des mises à niveau OTA

À l’instar de Tesla, Volkswagen offre l’accès aux mises à jour et mise à niveau OTA (Over The Air c’est à dire via Internet) de la Golf 8. Plus besoin de choisir certaines fonctionnalités exlusivement à la commande, il sera possible de les activer ultérieurement avec « We Upgrade ». C’est notamment le cas du régulateur de distance vitesse adaptatif, de la régulation des feux de route «Light Assist», ou encore du Hotspot Wi-Fi et de la commande vocale.

Autre fonctionnalité connectée inédite, il est désormais possible de se créer un profil conducteur avec par exemple ses réglages de siège, de climatisation ou de l’interface du tableau de bord, et de les retrouver automatiquement dans un autre véhicule via le Cloud. Bien entendu Android Auto et CarPlay (en filaire ou, grande nouveauté en Wi-Fi) sont de la partie tout comme le déverrouillage de la voiture par le biais d’un smartphone. Toutefois cette solution sera une fois de plus limitée exclusivement à un modèle Samsung sous Android.

La Golf s’ouvre à l’hybride

Côté motorisation, la e-Golf 100% électrique tire définitivement sa révérence au profit de la prochaine ID3 attendue elle aussi en 2020. L’électrification reste néanmoins de mise via l’hybridation de la Golf 8 qui sera proposée avec les propulsions suivantes : essence (TSI), diesel (TDI), gaz naturel (TGI), semi- hybride (eTSI) et hybride rechargeable (eHybrid). Volkswagen annonce jusqu’à 17% d’émissions de CO2 en moins et 10% d’économies de carburant grâce à l’hybridation de sa Golf 8 par rapport à un modèle classique de puissance équivalente. Les eTSI mettront à profit un trois cylindres 1.0 de 110 ch et un quatre cylindres 1.5 de 130 ou 150 ch, associés à un alterno-démarreur couplé à un circuit 48V.

La batterie dissimulée dans le coffre de la GTE à la place de la roue de secours
La batterie dissimulée dans le coffre de la GTE à la place de la roue de secours

La gamme eHybrid comprendra deux déclinaisons équipées d’un quatre cylindres 1.4 avec une batterie de 13 kWh et une puissance de 204 ch et 245 ch pour la Golf GTE. Autonomie annoncée, 60 km environ. Du côté des modèles uniquement thermiques, Volkswagen proposera la Golf 8 avec un trois cylindres essence TSI 1.0 de 90 ou 110 ch, et un quatre cylindres TDI 2.0 de 115 ou 150 ch. Enfin, des déclinaisons sportives suivront avec les fameuses GTI (235 ch), R (300 ch) et GTD, mais aussi un modèle TGI au gaz naturel.

La nouvelle Golf 8 sera disponible dans le courant de l’année prochaine à un prix qui n’a pas encore été communiqué. En attendant vous pouvez retrouver notre galerie photo ci-dessous.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.