Volkswagen dévoile le T-Cross, son petit SUV connecté

C’est à Amsterdam (mais aussi à São Paulo et Shanghai) que Volkswagen a présenté son tout nouveau T-Cross. Le plus petit SUV de la gamme du constructeur allemand vient rejoindre le T-Roc lancé en début d’année, à côté des gros Tiguan et Touareg.

par Driss Abdi 26 Oct 2018 14:58

Un marché porteur

Les petits SUV ont la côte, s’accaparant 18% du marché contre seulement 4% en 2011. Un segment largement dominé par Renault avec son Captur qui a fait des émules : Peugeot 2008, C3 Aircross, Fiat 500X (qui vient de bénéficier d’un facelift avec moult technologies embarquées) et autre Seat Arona lancée en début d’année. C’est justement sur la plateforme MQB A0 de cette dernière qu’a été développé le nouveau Volkswagen T-Cross.

Image 1 sur 8

Quand le T-Roc rapetisse

Esthétiquement, le T-Cross s’apparente à un mini T-Roc avec néanmoins plusieurs éléments différenciants. Outre sa taille de 4,11 m qui le positionne comme le SUV le plus compact sur le segment, il affiche une nouvelle signature lumineuse à l’arrière avec des feux LED 3D en C et un bandeau réfléchissant sur toute la longueur du coffre. La face avant reprend des éléments de design communs aux autres modèles de la marque avec la calandre qui se prolonge dans les projecteurs LED. Les flancs arborent une double ligne latérale en V et la voiture est équipée de grandes jantes de 16 à 18 pouces. Un petit SUV au look sympa qui se décline dans 11 teintes.

Image 2 sur 8

Tout numérique

À bord on est en terrain connu avec une planche de bord empruntée à la Polo. En option, l’instrumentation est regroupée dans un grand écran Active Info Display de 10,25 pouces avec une densité de 133 dpi et une résolution confortable de 1 280 x 480 pixels. L’affichage peut être personnalisé à l’aide des boutons sur le volant parmi trois profils disponibles. Celui-ci est complété par un deuxième écran qui est intégré dans la planche de bord avec une dalle tactile de 6,5 à 8 pouces. CarPlay et Android Auto sont de la partie tout comme la charge par induction et la commande vocale avec Alexa en option. Les amateurs de gros son opteront pour le système audio Beats avec ses 7 haut-parleurs, un subwoofer astucieusement dissimulé dans la roue de secours et une puissance totale de 300 watts.

Image 3 sur 8

À l’aise

Aussi compact soit-il, le T-Roc se veut spacieux et confortable. L’empattement de 2,56 m et la banquette arrière coulissante sur 14 cm permet d’adapter l’espace intérieur en fonction de ses besoins. Le coffre affiche un volume de 455 litres soit l’un des plus grands du segment, et même pratiquement 1 300 litres en rabattant les sièges arrière et passager.

Image 4 sur 8

Un moteur de Polo

Volkswagen n’a pas eu non plus besoin d’aller chercher bien loin pour motoriser la nouvelle T-Cross. Là encore, le petit SUV emprunte le trois cylindres de la Polo avec son 1.0 TSI décliné en 95 et 115 chevaux, en boîte manuelle cinq rapports pour le premier, et six rapports ou DSG7 pour le second. Volkswagen table sur 12% de diesel et propose un quatre cylindres 1,6l TDI de 95 ch en boite manuelle cinq rapports ou DSG 7 vitesses. Tous les moteurs sont équipés du stop&start et d’un système de récupération de l’énergie au freinage pour optimiser la consommation.

Image 5 sur 8

Des assistances réservées au niveau supérieur

Systèmes de sécurité et conduite semi-autonome, Volkswagen met le paquet en proposant de série des assistants qui sont généralement réservés au segment supérieur. Le T-Roc bénéficie ainsi du Front Assist avec détection de piéton qui freine automatiquement si un obstacle est détecté, du régulateur de vitesse adaptatif et même du Lane Assist qui maintient automatiquement le véhicule dans sa voie. D’autres systèmes de sécurité sont proposés en option comme le Park Assist 3.0 pour les allergiques au créneau ou encore la détection d’angle mort.

Image 6 sur 8

Trois niveaux de finition

Dans la continuité des modèles récents, Volkswagen a simplifié sa gamme avec trois niveaux de finition Lounge, R-Line et Carat. Une série limitée First Edition (792 exemplaires) sera proposée au lancement avec un équipement correspondant à la finition Carat qui propose notamment le détecteur d’angle mort, des jantes alliage de 18 pouces avec un moteur essence 1.0 TSI 115 et boite mécanique six rapports.

Image 7 sur 8

Le petit SUV le mieux équipé

Pensé pour répondre aux attentes des consommateurs européens friands de SUV compacts, le T-cross sera commercialisé le 19 avril prochain à partir de 19 200 euros avec un équipement plus riche que la référence du segment, le Renault Captur qui s’affiche à partir de 17 500 euros. Pour les plus pressés, les précommandes de la série limitée First Edition s’ouvriront dès le mois prochain avec des livraisons attendues le 15 avril.

Image 8 sur 8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.