Volkswagen dévoile la nouvelle plateforme MEB dédiée aux véhicules électriques

La plateforme modulable MEB sera le châssis commun à tous les véhicules électriques de la gamme Volkswagen et autres marques du groupe.

par Olivier Grouse 20 Sep 2018 08:30

Les objectifs de la marque allemande Volkswagen sont gigantesques. Proposer une gamme complète de véhicules de série entièrement électriques pour toutes les marques du groupe d’ici 2025. Les investissements sont estimés à 41 milliards d’euros. Les principaux travaux concernaient les batteries et la conversion des usines.

Comme beaucoup d’autres constructeurs, Volkswagen privilégie le concept de la plateforme matrice qui peut être utilisée pour tout un segment de véhicules aux dimensions similaires. Quatre plateformes longitudinales modulaires techniques MEB (Modularer Elektrifizierungsbaukasten) ont donc été créées.

Cette plateforme MEB a été dévoilée récemment. Il s’agit d’un châssis de base pouvant accueillir différents types de batteries, de moteurs et de carrosseries. Au total, celui-ci pourra être utilisé pour plusieurs dizaines de modèles et 10 millions de véhicules pour toutes les marques du groupe, comme L’Audi e-Tron dévoilée la semaine dernière.

Une des plus importantes raison d’être de cette plateforme est de limiter les coûts financiers, pour d’une part produire des véhicules électriques en série à des prix raisonnables et d’autre part aider à recouvrer plus rapidement les investissements financiers qui sont estimés à 41 milliards d’euros du groupe Volkswagen. À noter aussi la batterie et le chargeur domestique «Volks-Wallbox», un accessoire «abordable et pratique», qui sera bientôt disponible.

La Volkswagen I.D. sera la première voiture de la marque à utiliser la plateforme MEB. Cette dernière est une voiture électrique très automatisée qui se veut à la fois sportive, interactive, propre et sécurisée. Elle disposera de deux moteurs électriques, un sur chaque axe de roues, pour une balance des masses parfaite. La puissance cumulée annoncée sera de 225 kWh avec une autonomie de 500 km sur une seule charge de batterie. L’I.D. sera produite vers la fin 2019 avec l’objectif de devenir la Golf du futur. A noter également le van I.D. Buzz autonome qui devrait être commercialisé à la même période. C’est une nouvelle révolution similaire au lancement de la Coccinelle il y a 70 ans (et qui vient de tirer sa révérence) et de la Golf il y à 40 ans (dont elle aimerait être la remplaçante).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.