Vol des plans du projet Titan : un ex-employé d’Apple arrêté

Un ancien ingénieur d'Apple a été arrêté le 7 juillet dernier pour vol de plans secrets de la voiture autonome de la firme au profit d'une start-up chinoise. Après avoir passé le poste de contrôle de sécurité à l'aéroport international de San Jose, Xiaolang Zhang a été arrêté avant d’embarquer pour la Chine.

par La rédaction 12 Juil 2018 15:00

Xiaolang Zhang a été accusé par des procureurs américains d’avoir téléchargé des fichiers contenant des informations confidentielles alors qu’il s’apprêtait à quitter le constructeur de l’iPhone pour commencer à travailler pour Xiaopeng Motors, une société basée à Guangzhou.

Selon une plainte pénale déposée lundi à la Cour fédérale à San Jose, en Californie. Cet ingénieur de développement des véhicules autonomes chez Apple, a été autorisé à accéder aux bases de données confidentielles de l’entreprise. Après avoir pris un congé paternité, il a annoncé à Apple en avril qu’il retournait en Chine pour travailler chez Xmotors. Apple est devenu plus suspecte après avoir constaté son activité réseau accrue et les visites répétitives au bureau avant sa démission. Les procureurs l’accusent d’avoir téléchargé des schémas d’ingénierie, des manuels techniques et des rapports.

Zhang a admis au FBI qu’il avait téléchargé les fichiers de la technologie sans pilote d’Apple sur l’ordinateur portable de sa femme pour continuer à y avoir accès. Le porte-parole de l’entreprise, Tom Neumayr, a déclaré « nous travaillons avec les autorités sur cette question et ferons tout notre possible pour s’assurer que cette personne et toute autre personne impliquée soient tenues responsables de leurs actions. »

Dans ce contexte, les États-Unis prévoient une loi d’urgence pour intensifier l’examen des investissements chinois dans les industries américaines. La répression vise l’investissement de la Chine dans les véhicules à énergie nouvelle, la robotique et l’aérospatiale. Pour l’administration Trump, cela représente une menace pour la sécurité économique et nationale.

En 2015, les dirigeants d’Apple ont approuvé un projet visant à construire un véhicule électrique autonome pour affronter Tesla Inc. et l’industrie automobile de Detroit. L’espace de conduite autonome est exceptionnellement compétitif, avec des dizaines d’entreprises à travers le monde essayant de prendre la tête dans ce domaine en plein essor. Apple prévoit d’ailleurs d’utiliser sa technologie robocar sur des camionnettes Volkswagen spéciales pour transporter les employés de bureau en bureau.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.