Voitures électriques : record d’immatriculations au mois de juin

La voiture électrique se déconfine : après quelques mois timides, les immatriculations des voitures électriques explosent au mois de juin.

par Soufyane Benhammouda 07 Juil 2020 08:35

Dans un contexte économique exceptionnel engendré par la crise sanitaire que le pays vient de traverser, la voiture électrique a connu un engouement très mesuré. Ainsi, seulement 1 218 unités avaient trouvé preneurs en un mois. Désormais, les immatriculations de voitures électriques au mois de juin explosent.

D’après les chiffres communiqués par le CCFA, les modèles électriques se sont écoulés à hauteur de 13 725 exemplaires sur le seul mois de juin en France. Un volume record qui surpasse l’exercice du mois de janvier qui comptait 10 952 unités. Les ventes du mois de juin représentent ainsi une part de 5,8 % sur l’ensemble des 233 800 voitures particulières immatriculées.

La répartition par modèle n’a pas encore été précisée, mais la Renault Zoé demeure encore en tête du classement avec un volume de plus de 6 000 exemplaires, soit plus de 40 % du volume total des voitures électriques. Elle devrait sans surprise être suivie par la nouvelle Peugeot e-208 et la Tesla Model 3.

La voiture électrique la plus vendue au mois de juin en France
La voiture électrique la plus vendue au mois de juin en France

Les aides gouvernementales participent aux immatriculations des voitures électriques au mois de juin

Le segment des véhicules hybrides rechargeables n’est pas oublié non plus avec un résultat à 7 265 immatriculations, soit autant que sur les trois premiers mois de l’année en 2019. Ces ventes exceptionnelles trouvent leurs explications dans plusieurs facteurs : à l’issue du confinement, le gouvernement a dopé les mesures incitatives avec des bonus majorés et des primes étendues. Dans le même temps les voitures hybrides rechargeables peuvent, jusqu’à la fin de l’année selon les critères, bénéficier d’un bonus de 2 000 euros.

Il semblerait aussi que le confinement a permis à certains automobilistes de reconsidérer la mobilité propre, comme l’a souligné le cabinet Venson Automotive Solutions. D’après son questionnaire, 45 % des personnes interrogées ont affirmé que l’amélioration radicale de la qualité de l’air les a incités à reconsidérer l’achat d’une voiture électrique après le confinement.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.