Vers la fin du crédit d’impôt sur les véhicules électriques aux États-Unis ?

Les aides financières aux constructeurs automobiles américains ont largement dépassé les estimations initiales. Conséquence, le crédit d'impôt sur les véhicules électriques pourrait ne plus être reconduit.

par Olivier Grouse 25 Mar 2019 15:30

En vue d’une réduction de 126 milliards de dollars sur le budget national des États-Unis, soit 5%, sur les dépenses fédérales non liées à la défense, le président Donald Trump a proposé d’éliminer le crédit d’impôt sur les véhicules rechargeables et électriques. Le conseiller économique de Trump, Larry Kudlow, pense qu’il mettra fin au crédit d’impôt pour faire économiser environ 2,5 milliards de dollars au gouvernement sur une décennie. « Conformément à notre politique, nous voulons mettre fin à toutes ces subventions », avait déclaré M. Kudlow aux journalistes en décembre.

Les bons plans du mois de mars chez les constructeurs auto : cumulez les primes !
Les GM Bolt & Volt
Les GM Bolt & Volt

Lors de la préparation du budget 2018, le président Trump avait proposé également de supprimer les prêts affectés par le Département de l’Énergie. Ces subventions étaient accordées aux constructeurs automobiles Ford, GM, Chrysler et Tesla, pour les aider à développer de nouvelles technologies de batteries et de systèmes hybrides.

Mais GM a annoncé cinq fermetures d’usine et des licenciements, et les aides financières aux constructeurs automobiles américains ont largement dépassé les estimations initiales. Pour ce budget 2020, le Président Trump répète donc ses menaces d’éliminer toutes sortes de subventions, et même les objectifs en termes de rejet de CO2 et d’économie de carburant.

La Gamme Tesla
La Gamme Tesla

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.