VanMoof Electrified S2, pourquoi est-ce le plus désirable des vélos électriques ?

Le spécialiste batave des vélos urbains VanMoof lance sa seconde génération de VAE, l’Electrified S2 au prix de 3398 € ou 2598 € pour les premiers acheteurs. Au menu, encore plus de technologies et une autonomie améliorée.

par Emmanuel Armanet 01 Août 2018 12:00

Un design singulier

Qu’ils soient électriques ou musculaires, les vélos VanMoof se distinguent par leur design particulier qui fait tourner bien des têtes dans les rues. Les lignes sont donc très proches de celles de l’Electrified S que nous avons testé. On retrouve ainsi le tube horizontal parfaitement… horizontal… qui se termine en sus par un éclairage intégré tant à l’avant qu’à l’arrière. Avec ses 19 kg sur la balance, le S2 est un peu plus lourd que son prédécesseur, mais c’est pour la bonne cause…

Image 1 sur 8

Aussi pour les petits

Les Hollandais sont grands certes, mais ce n’est pas une raison pour oublier les personnes plus petites. C’est pourtant ce que VanMoof avait fait sur la précédente génération puisque l’Electrified S était proposé en une seule taille pour les gens mesurant entre 170 cm et 210 cm. Mais tout rendre dans l’ordre avec cette seconde mouture.

VanMoof ne propose pas le cadre de son S2 en plusieurs tailles, mais il décline celui-ci avec une nouvelle architecture jusqu’alors disponible uniquement au Japon. Voici donc le X2 et son tube horizontal rabaissés. La marque évoque une compatibilité avec les personnes mesurant entre 155 et 200 cm. Plus ramassé, l’Electrified S2 adopte une taille de roues cohérente avec sa géométrie. Elle passe de 28 pouces à 24 pouces.

Image 2 sur 8

Une plus grosse batterie

L’œil averti ne devrait pas tarder à remarquer que le tube diagonal est de plus gros diamètre sur le nouveau venu. Il ne s’agit pas d’un choix esthétique issu du caprice d’un designer. Non, ce tube toujours en aluminium dissimule une batterie de plus grosse capacité. Elle passe ainsi de 418 Wh à 504 Wh.

Cette donnée alliée à une gestion plus intelligente du moteur électrique toujours placé dans le moyeu de la roue avant se traduit tout naturellement par une meilleure autonomie. VanMoof annonce ainsi une autonomie comprise entre 60 et 150 km, c’est nettement plus que la concurrence. Un chiffre impressionnant que nous avons hâte de confirmer au cours d’un essai. Une recharge complète prendra environ 4 heures, ou 80 minutes pour une charge de 50 %.

Image 3 sur 8

Un clic et tout est bouclé

Le nouveau VAE de VanMoof intègre un bouton discret qui est placé à côté de l’axe de la roue arrière. En appuyant dessus, le propriétaire du vélo bloque la roue arrière et place son destrier sous la protection d’un système d’alarme. Celle-ci s’appuie sur un détecteur de chocs qui informe la centrale électronique d’un éventuel problème. Dans un premier temps, un avertissement sonore est émis puis si le voleur s’obstine en secouant l’Electrified S2 pour casser une éventuelle chaîne, une alarme plus bruyante retentit. Les feux se mettent à clignoter et le moteur est désactivé.

Image 4 sur 8

Un déverrouillage simplifié

Le propriétaire du vélo n’a plus besoin de clé pour déverrouiller celui-ci. Lorsqu’il approche, son smartphone, Android et iOS, est reconnu par l’intermédiaire du Bluetooth, pour peu que l’application VanMoof soit installée sur le terminal. Mais comment faire si vous avez oublié votre smartphone ou si celui-ci n’a plus de batterie ? Pas de panique, VanMoof a tout prévu. Le bouton de la sonnette peut en effet être utilisé pour saisir un code préalablement paramétré.

Image 5 sur 8

Un écran unique

Encore plus minimaliste, l’Electrified S2 adopte un nouvel écran toujours intégré au tube horizontal. Il s’appuie sur un affichage matriciel composé de 166 leds capables de créer des animations inédites sur un vélo. L’écran affiche la vitesse instantanée, le niveau d’assistance électrique choisi et l’état de charge de la batterie. En revanche évitez de le consulter trop souvent en roulant afin de garder le regard sur la route.

Image 6 sur 8

Encore plus de puissance

Même si l’assistance électrique se coupe toujours à 25 km/h, législation oblige, VanMoof propose un bouton boost accessible depuis le pouce gauche du pilote. Il s’agit d’offrir ponctuellement une accélération plus forte. Des sensations qui devraient être encore plus notables avec un nouveau moteur qui peut délivrer 500 W lorsque l’on appuie sur ce fameux bouton.

Image 7 sur 8

La location fait le larron

Si vous ne souhaitez pas ou si vous ne pouvez dépenser plusieurs milliers d’euros pour acheter un Electrified S2 (ou un X2), VanMoof devrait d’ici la fin de l’année 2018 étendre son offre de location à ses VAE. L’idée est de payer une petite somme au départ, un droit d’entrée de quelques centaines d’euros, puis un abonnement mensuel.

Image 8 sur 8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.