Valeo en tête du palmarès des déposants de brevets en France

Valeo, PSA et Safran restent en tête du classement de l’INPI, avec plus de 3 000 demandes de brevets déposées en France l'an dernier.

par Olivier Grouse 11 Avr 2019 17:00

Le Stand Valeo au CES Las Vegas 2019
Le Stand Valeo au CES Las Vegas 2019

D’après l’Institut National de la Propriété Industrielle (INPI), les groupes français Valeo, PSA Peugeot Citroën et Safran constituent le trio de tête du classement 2018 des déposants de brevets en France. Renault et Michelin sont aussi dans le Top 10. Ainsi, l’équipementier automobile Valeo a déposé 1 355 demandes de brevets l’an dernier (contre 1 110 en 2017) et le groupe PSA en a déposé 1 074 (après 1 021 en 2017), sachant que les résultats pour le constructeur automobile incluent les 111 demandes de sa filiale d’équipements Faurecia. De son côté, Safran a déposé 785 demandes.

La « Caravane Invisible » de Valeo
La « Caravane Invisible » de Valeo

Pour la troisième année consécutive, Valeo arrive en tête de ce palmarès, confortant encore sa place d’entreprise la plus innovante de France, en particulier dans le domaine de la réduction des émissions de CO2 et de la conduite intuitive. En 2018, les dépenses de recherche et développement du groupe se sont élevées à 2 073 millions d’euros, soit près de 13% des ventes d’équipement d’origine de Valeo.

L’entreprise dispose de 35 centres de R&D dans le monde et compte environ 20 000 ingénieurs sur ses 113 000 employés. L’innovation est sans aucun doute l’élément moteur de la croissance du Groupe: ses produits innovants (ceux qui n’existaient pas il y a trois ans) représentent 53% de la prise de commandes totale en 2018, soit 60% avec l’eAutomotive de Valeo Siemens.

L’ « habitacle virtuel » de Valeo
L’ « habitacle virtuel » de Valeo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.