L’utilisation d’Apple CarPlay augmente le temps de réaction en voiture

Les équipements électroniques participent au confort, mais détournent notre attention. C’est ce qu’indique une étude sur l’utilisation d’Apple CarPlay.

par Soufyane Benhammouda 24 Mar 2020 12:30

De plus en plus de voitures embarquent des dispositifs embarqués pour améliorer la conduite, le confort, voire même notre quotidien. C’est notamment le cas des systèmes d’info-divertissement, à l’image des connectivités embarquées pour nos smartphones. Mais d’après IAM RoadSmart, l’utilisation d’Apple CarPlay réduirait fortement notre attention au volant. Sur un parcours donné, les utilisateurs devaient utiliser les systèmes embarqués de manière tout à fait habituelle et exécuter des tâches liées à la conduite. Ainsi, ils devaient lire des SMS, répondre au téléphone, utiliser la navigation ou chercher une musique sur la plateforme Spotify. Dans le même temps, un signal visuel était émis pour demander aux conducteurs d’activer les phares. C’est sur cet exercice qu’était calculé le temps de réaction.

Ainsi, en se reposant sur la base d’un temps de réaction moyen d’une seconde pour un conducteur parfaitement concentré, IAM RoadSmart a dressé la liste des temps de réaction selon chaque action. Alors que ces systèmes Apple CarPlay et Android Auto sont censés nous aider à ne pas utiliser le téléphone en voiture et d’éviter les risques que cela implique, leur utilisation ne permet pas en revanche de réduire le temps de réaction à bord.

Les dispositifs embarqués sont des sources de distraction plus dangereuses que l'alcool à la limite légale
Les dispositifs embarqués sont des sources de distraction plus dangereuses que l'alcool à la limite légale

L’utilisation d’Appel CarPlay plus dangereuse que l’alcool ?

Et notamment lorsque l’on utilise manuellement les dispositifs avec l’écran tactile, où le temps de réaction est 57 % plus long avec l’utilisation d’Apple CarPlay et 53 % avec Android Auto. C’est ainsi près de 10 % de plus (ou de trop), que lorsque le téléphone est tenu en main ! Les résultats sont moins inquiétant avec l’utilisation des systèmes par commandes vocales, mais ils poussent quand même à la distraction : avec des taux de 30 % et 36 % pour Android Auto et Apple CarPlay respectivement, profiter de ces équipements réclame plus d’attention qu’un conducteur alcoolisé à hauteur 0,8 g/l d’alcool dans le sang (limite légale en Angleterre).

Face à ces résultats, IAM RoadSmart a réclamé au gouvernement anglais et à l’industrie automobile de développer d’avantage ces installations et de proposer des normes cohérentes pour réduire la distraction des conducteurs.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.