Une Toyota Lexus LS autonome dans les rues de Bruxelles

Toyota commence à tester la conduite autonome sur les routes européennes.

par Alexandre Gracient 22 Juil 2019 09:24

Toyota Motor Europe (TME) annonce le lancement d’un essai de conduite autonome sur la voie publique en Europe. Fort du succès des simulations et des essais réalisés sur circuits fermés, TME transpose maintenant ses solutions développées en interne à un cadre urbain réel : le centre très animé de Bruxelles, en Belgique. Au cœur des institutions européennes, une Lexus LS répétera donc le même trajet en boucle au cours des treize mois à venir.

Gerald Killmann, Vice-président Recherche & Développement de TME : « Au sein du groupe international Toyota, le centre de R&D bruxellois de TME est le pôle d’excellence régional en matière de vision artificielle : ce qui permet aux ordinateurs de “voir” et “comprendre” leur environnement. L’objectif ultime de Toyota est zéro victime de la route, celui de ces essais est d’étudier les comportements divers et complexes des humains et leur impact sur les besoins des systèmes de conduite autonome. »

La Lexus LS est une voiture de série qui roulera sur les routes publiques. Seule différence : l’ensemble de capteurs montés sur le toit, dont un système de télédétection laser LIDAR, des radars, des caméras et un dispositif de géolocalisation ultra-précis. À bord, le conducteur de secours, capable de reprendre la main à tout instant sur le pilotage du véhicule autonome, sera accompagné d’un opérateur chargé de superviser l’intégralité du système.

Ce véhicule autonome servira aussi à recueillir des données pour le projet européen L3Pilot, auquel participe Toyota aux côtés de 34 autres partenaires, parmi lesquels de grands constructeurs, des équipementiers, des organismes de recherche et les autorités compétentes. L3Pilot est un programme européen lancé en 2017 pour une durée de quatre ans et partiellement financé par la Commission Européenne. Il prépare le terrain d’essais à grande échelle de conduite autonome, qui impliqueront quelque 1 000 conducteurs, 100 voitures et 10 pays d’Europe.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.