Une station d’hydrogène explose en Norvège

Une station d'hydrogène a explosé en Norvège. Exploitée par Nel-Hydrogen, les opérations ont été suspendues sur ses autres sites en attendant les résultats de l'enquête.

par Olivier Grouse 14 Juin 2019 11:00

La station à hydrogène Uno-X à Sandvika, dans le comté de Bærum en Norvège, a explosé lundi, faisant deux blessés légers. Selon la police, l’explosion était suffisamment forte pour déclencher les airbags de leurs véhicules sans aucun impact. La cause de l’accident est actuellement inconnue et le reste du réseau de ravitaillement est en cours de fermeture.

Jon André Løkke, PDG de Nel Hydrogen, la société exploitant ces stations de ravitaillement en hydrogène, a déclaré: « Il est trop tôt pour spéculer sur la cause de cette explosion. Notre priorité absolue est l’exploitation en toute sécurité des stations que nous avons livrées. Par précaution, nous avons arrêté temporairement dix autres stations, en prévision de plus d’informations. »

Le réseau de ravitaillement étant paralysé, Toyota a annoncé l’arrêt momentané des ventes de véhicules à pile à combustible. Le directeur de Toyota Norvège, Espen Olsen, a déclaré: « Nous ne savons pas encore exactement ce qui s’est passé sur la station Uno-X. Nous ne voulons donc pas spéculer. Mais nous arrêtons la vente jusqu’à ce que nous ayons appris ce qui s’est passé. »

Ils proposeront des véhicules de prêt aux clients qui possèdent actuellement une Mirai, car ils ne pourront pas faire le plein. Toyota insiste sur le fait que cela ne change pas son point de vue sur les véhicules à hydrogène à pile à combustible. Hyundai, le seul autre constructeur à proposer cette technologie en Norvège, a fait des annonces et des déclarations similaires.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.