Une Corvette électrique pourrait voir le jour sous le nom de E-Ray

Symbole de la puissance mécanique américaine, la Corvette pourrait adopter la technologie électrique avec une potentielle E-Ray.

par Soufyane Benhammouda 19 Août 2020 08:35

Apparue en 1953, la Chevrolet Corvette est rapidement devenue le symbole du rêve américain. Elle a aussi gagné au fil des génération une image de super-sportive capable de refroidir les références européennes établies. Désormais lancée sous sa version C8, elle pourrait adopter la technologie électrique avec la Corvette E-Ray.

C’est ce qu’indiquent de très nombreux spécialistes qui ont découvert un récent dépôt du nom E-Ray par la groupe General Motors. Sans équivoque, cette démarche auprès de l’agence américaine pointe vers une déclinaison électrique de la Corvette, dont le nom a souvent été associé au badge Stingray. Une référence à la Chevrolet Corvette C2 des années 60, qui a fait de la raie son emblème.

La Corvette E-Ray pourrait viser les 320 km/h

Alors que certains spéculaient sur l’arrivée de cette déclinaison, la rumeur a rapidement enflé après les déclarations de Joe Biden, dans l’un de ces shows typiquement américains. Dans une vidéo postée sur Twitter, le candidat à La Maison Blanche, au volant de sa Corvette C2, affirme qu’il a appris « qu’ils préparent une Corvette électrique capable d’atteindre les 200 mph (320 km/h) ».

Ainsi, la marque sportive de General Motors devrait vraisemblablement proposer une alternative officielle à la Genovation GXE, une Corvette électrifiée capable d’aller chercher les 340 km/h dans le plus grand des silences. Le calendrier pour cette Corvette E-Ray n’a pas été précisé par les spéculateurs, mais elle pourrait voir le jour à l’horizon 2023.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.