Un serveur neutre de partage de données de trafic anonymisées

BMW, Daimler, Ford, Volvo, Here Technologies, TomTom veulent améliorer la sécurité routière en partageant des données de trafic anonymisées sur un serveur neutre.

par Olivier Grouse 12 Juin 2019 09:15

Lors du congrès ITS à Eindhoven, en collaboration avec le groupe de travail sur les données créé par la Commission européenne, le groupe BMW, Daimler, Ford, Volvo, Here Technologies, TomTom et les gouvernements politiques ont lancé le premier projet pilote d’un serveur neutre appelé « Neutral Server Project +++ ».

Sa fonction est de favoriser les échanges et les combinaisons de données de trafic. Cette initiative novatrice collecte des informations en temps réel relatives à la sécurité routière générées par les capteurs du véhicule. Elles sont ensuite accessibles via une interface simplifiée, sur la base du principe de réciprocité. Ceux qui partagent des données relatives à la sécurité reçoivent en retour des services sécurité routière.

À partir du 1er juillet, BMW Group sera le premier constructeur automobile à mettre à disposition ce type de données de trafic relatives à la sécurité via la plateforme Here Open Location. Ainsi, tous les tiers intéressés, que ce soit des institutions publiques ou privées, pourront utiliser ces données sans avoir à payer de droits de licence. De cette manière, la société cherche à promouvoir un écosystème ouvert qui améliorera la sécurité routière en Europe.

« Le projet Neutral Server est le premier du genre. En matière de sécurité routière, il n’y a pas de concurrents, seulement des partenaires. Le partage de données sur le trafic et la mise en réseau de véhicules via C-V2X peuvent immédiatement améliorer considérablement la sécurité de tous les usagers de la route » a expliqué Christoph Grote, vice-président directeur de l’électronique chez BMW Group.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.