Un avion électrique effectue un vol inaugural de 16 km

En attendant l’électrification de masse pour tous les transports, un premier avion électrique a effectué un vol inaugural à Vancouver, au Canada.

par Soufyane Benhammouda 19 Déc 2019 13:15

Alors que la voiture adopte la technologie électrique pour réduire les émissions polluantes, les autres moyens de transport devront suivre la même trajectoire.  C’est déjà le cas du fret routier, avec quelques poids-lourds qui emploient de l’énergie verte ou du milieu nautique par exemple. Désormais, c’est également au tour de l’aviation de faire l’impasse sur l’antique moteur à explosion.

La société Harbour Air Seaplanes, basée au Canada, a récemment effectué un vol inaugural d’un avion électrique. Le modèle concerné est un hydravion DHC-2 e-Plane construit par Havilland Beaver, pouvant accueillir jusqu’à six passagers. Certes, la dimension de cet engin volant est aux antipodes des Airbus et Boeing habituels, mais les débuts sont prometteurs.

L’hydravion est équipé d’un moteur électrique fourni par la société MagniX, qui développe une puissance de 750 ch. La capacité du pack de batteries n’a pas été communiquée, mais les responsables des deux entités ont indiqué que l’autonomie en vol toucherait les 100 miles, soit 161 km. Pour le moment, cet avion a effectué une boucle dans les airs de 16 km, soit un vol d’une durée de 4 minutes.

Comme sur les voitures, le pack de batteries semble être installé sous la cellule des passagers
Comme sur les voitures, le pack de batteries semble être installé sous la cellule des passagers

L’avion électrique va devenir une réalité ?

Désormais titulaire d’une homologation pour cet avion électrique, Harbour Air Seaplanes envisage une électrification complète de sa flotte d’hydravions d’ici 2022. L’arrivée de la technologie électrique dans la majorité des avions commerciaux réclamera en revanche un délai bien plus long : la technologie actuelle ne permet pas encore de faire décoller et de maintenir en vol un avion moyen ou long courrier.

Les avions électriques feront toutefois partie de la mobilité de demain. L’arrivée des batteries au sein de leur carlingue est inévitable puisque, d’après le Groupe Interministériel d’Experts Intergouvernemental du Climat (GIEC), les vols commerciaux pèsent près de 2,5% dans l’ensemble des émissions de CO2 sur la planète.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Helix, 19/12/2019 - 18:38

    Premier avion elctrique commercial à ma connaissance oui, on voit que la technologie avance, sinon des avions électriques pour les aéro-club il y en à déjà depuis quelques temps.
    Quand à l'électrification des gros liners... J'y crois pas du tout ! Trop lourd et les les carburants de synthèse sont bien plus prometteurs

    Répondre Signaler ce contenu comme inapproprié