Twike développe son futur vélomobile Model 5

Ce Twike Model 5 pourra être propulsé par un moteur électrique uniquement ou en mode électrique et pédalage.

par Olivier Grouse 19 Juin 2019 14:05

Lors de la présentation du premier prototype du Twike Model 5 pour la première fois au Salon Automobile de Genève 2019, le constructeur revenait sur le devant de la scène de la mobilité hybride et différente. Pour rappel, Twike est avant tout la contraction de « twin » (jumeau) et « bike » (vélo), un vélomobile.

Depuis le premier modèle  Twike, présenté à l’exposition universelle de 1986 à Vancouver au Canada, par un groupe d’étudiants suisses, le constructeur n’a eu de cesse de développer ce concept de tricycles à propulsion humaine, en y ajoutant de la propulsion électrique.

Ce nouveau Twike Model 5 est conçu et sera fabriqué en vue d’améliorer la sécurité et d’optimiser la consommation. Construit à partir de matériaux légers tels que l’aluminium pour le cadre, et du plastique pour la carrosserie, il ne pèsera pas plus de 499 kg à vide en fonction du poids des batteries Li-ion de 28 kWh maxi. Il promet une autonomie entre 50 et plus de 500 km, en fonction de la capacité de la batterie, du pilote, du trajet et des modes d’utilisation. À noter aussi le freinage régénératif.

Ce Twike Model 5 pourra être propulsé par un moteur électrique uniquement, ou en mode électrique et pédalage. D’après le constructeur, pédaler réchauffe l’utilisateur, ce qui évite le chauffage électrique en hiver, augmente l’autonomie du véhicule mais n’augmente pas sensiblement la vitesse maximale estimée à 190 km/h. Cependant, Twike précise que celle-ci ne devrait être disponible que pour les clients intéressés, après avoir prouvé une certaine expérience de conduite.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.