Toyota lancera un crossover basé sur la Toyota Yaris

La nouvelle Toyota Yaris donnera naissance à de nouveaux modèles, dont un petit crossover comma l’a indiqué le constructeur.

par Soufyane Benhammouda 28 Jan 2020 07:30

Si les citadines ont toujours le vent en poupe, la demande du marché pour les crossover et SUV ne cesse d’augmenter. Pour se tailler une part du gâteau, Toyota lancera un véhicule haut sur pattes directement dérivé de la nouvelle Toyota Yaris.

Lors de l’annonce officielle et de la présentation de la silhouette du prochain crossover, Matthew Harrison, le vice-président executif de Toyota Europe, a indiqué : « Ce n’est pas juste une Toyota Yaris avec une nouvelle carrosserie et une suspension rehaussée, mais c’est un modèle du segment B-SUV entièrement nouveau et distinctif avec un design compact et dynamique, ainsi qu’une propre personnalité ».

Ce prochain crossover reposera toutefois sur la plateforme modulaire Toyota New Global Architecture (TNGA) GA-B, plus petite que la plateforme GA-C sur laquelle repose le Toyota C-HR qui arrivera en version 100% électrique. Ce nouveau modèle viendra donc croiser le fer avec les Peugeot 2008, le Renault Captur et le Nissan Juke.

Le crossover basé sur la Toyota Yaris ne manquera pas de références stylistiques à d'autres produits du genre (passages de roue carrés comme sur le Renegade ou feux en S comme avec le Juke)
Le crossover basé sur la Toyota Yaris ne manquera pas de références stylistiques à d'autres produits du genre (passages de roue carrés comme sur le Renegade ou feux en S comme avec le Juke)

Une motorisation hybride obligatoire pour la version crossover de la Toyota Yaris

Le style devrait suivre la tendance du segment avec des lignes très marquées et expressives. L’habitacle fera aussi le plein de technologies avec la présence d’un large écran central, d’un combiné d’instrumentation numérique ou de l’affichage tête-haute. Comme la Yaris, la dotation en équipements de sécurité pourrait aussi être l’un des arguments forts du crossover.

Les informations sur les motorisations adoptées n’ont pas été communiquées, mais nous pouvons sans mal anticiper la présence d’une mécanique hybride héritée de la citadine. Le tandem sera alors composé d’un 3 cylindres 1,5 litre de 91 ch et 120 Nm de couple, associé à un bloc électrique de 80 ch pour 141 Nm. La batterie d’une capacité inférieure à 1kWh devrait quand même permettre de maintenir les émissions sous la barre des 90 g/km.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.