Toyota Highlander : le grand frère du RAV4 arrivera en Europe en 2021

Le constructeur va offrir un grand frère au RAV4 avec l’arrivée en Europe du Toyota Highlander, un gros SUV hybride de 244 ch.

par Soufyane Benhammouda 13 Mai 2020 07:15

En raison de la demande des marchés, les constructeurs proposent régulièrement des modèles spécifiques. C’est notamment le cas du Kia Telluride, réservé aux américains et pourtant élu Voiture Mondiale de l’Année. C’est aussi le cas du Toyota Highlander, qui débarque désormais en Europe.

Reposant sur la plateforme modulaire GA-K du fabricant japonais, le Highlander affiche 4,95 mètres de long, soit la longueur d’un Volvo XC90 ou un peu plus qu’un BMW X5. En configuration standard, il propose un coffre de 658 litres et grimpe à 1 909 litres avec les deux rangées de sièges rabattues. Selon les besoins, le SUV peut aussi se transformer en véhicule à sept places.

L’habitacle ne présente aucune révolution en matière de style ou d’équipement, qui baigne dans l’ambiance du Toyota RAV4 dont il dérive. Le combiné d’instrumentation est classique, mais un affichage tête-haute permet de lire les informations numériquement. Un écran fixe central de 12,3 pouce offre l’accès au système d’infodivertissement. Il comprend toute la connectivité au smartphone avec Apple CarPlay et Android Auto, ainsi que des prises USB ou un chargeur à induction.

Le coffre peut atteindre une capacité maximale de 1 909 litres.
Le coffre peut atteindre une capacité maximale de 1 909 litres.

Le Toyota Highlander devrait s’afficher à près de 40 000 euros

Dans la salle des machines se trouve une motorisation hybride de quatrième génération, composée d’un bloc essence 2,5 litres associé à deux moteurs électriques, pour une puissance totale de 244 ch. Un mode de conduite entièrement électrique est prévu par la gestion électronique, mais l’autonomie sera anecdotique.

Annoncé avec une consommation moyenne de 6,6 l/100 km pour 146 g/km de CO2, le Toyota Highlander hérite d’un malus écologique réduit de 230 euros. La grille tarifaire définitive sera communiquée dès la commercialisation du SUV, prévue en 2021. Il devrait toutefois approcher de la barre des 40 000 euros, soit une rallonge proche des 7 000 euros par rapport au RAV4.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Ramos Daniel, 27/07/2020 - 11:14

    Encore une Hybride, je pense que Toyota en abandonnant l'essence et le diesel va s’effondre malheureusement, car sa stratégie n'est pas parfaite, vue que l'électrique n'est pas pour demain, peut être encore un peu l hybride mais a voir si se superbe constructeur ne s'effondrera pas bientôt vers 2021...

    Répondre Signaler ce contenu comme inapproprié