Toyota accélère dans l’hydrogène

Toyota veut produire 30 000 véhicules à pile à combustible par an.

par La rédaction 30 Juil 2018 12:29

Toyota va ouvrir une usine à plus grande échelle pour les composants du motopropulseur à pile à hydrogène autour de 2020. Le plus grand constructeur automobile du Japon reste engagé dans les piles à combustible malgré ses faibles ventes et ses projets de voitures électriques. Un bâtiment nouvellement construit sur le site de l’usine de Honsha, près du siège de Toyota City, produira ces piles à hydrogène. Un communiqué de presse de la marque a déclaré que le constructeur automobile va également ajouter une nouvelle ligne à son usine de Shimoyama pour construire des réservoirs de stockage d’hydrogène.

Le constructeur automobile japonais espère construire à terme 30 000 voitures et autobus à pile à combustible par an, bien qu’il n’ait pas précisé exactement quand il espérait atteindre cet objectif. C’est une augmentation importante par rapport aux 3 000 véhicules à pile à combustible que Toyota a construit l’année dernière. Toyota vend déjà une berline ce type  au Japon, aux États-Unis et dans neuf autres pays avec la Mirai.

Cette dernière est produite en très petit nombre, cela en parti face au manque d’infrastructures de ravitaillement en hydrogène, ainsi qu’à un prix d’achat élevé en raison des coûts de production élevés. En plus de la Mirai, Toyota a commencé à vendre des autobus à hydrogène à Tokyo en février 2017. Ceux-ci devraient être utilisés pendant les Jeux olympiques de 2020 qui se dérouleront dans la célèbre métropole.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.