Total et « la magie de l’électricité » ? oui, mais pas trop…

Total s’est fixé comme objectif de passer ses actifs de production d’énergie à faible teneur en carbone à 20% d’ici à 2035, contre 5% actuellement.

par Olivier Grouse 01 Sep 2018 13:43

Pour ce faire, l’entreprise mène donc une politique agressive et variée d’achats et de partenariats dans des actifs solaires, éoliens et autres énergies renouvelables. Par exemple, Total a racheté Direct Energie en avril et signé un accord avec KKR-Energas, entre autres.

L’enjeu est important. Patrick Pouyanne, Directeur Général de Total, l’a bien compris, que ce soit pour l’intérêt global et environnemental, mais aussi pour des intérêts commerciaux, avec l’idée de transformer les stations-services actuelles en sites de recharge électrique. Les actions se multiplient, telles que la publication du livret « Total and Biodiversity / Commitments and Actions » son soutien et à sa participation active aux discussions du groupe de travail TCFD sur les divulgations financières liées au climat et sur les meilleures façons de mettre en œuvre les recommandations.

Mais, à l’image de son Directeur Général, qui s’est récemment montré au volant d’une voiture 100% électrique tout en déclarant qu’il ne la conduisait que le weekend, c’est à dire 20% du temps, l’investissement de Total dans les énergies renouvelables restera limité à 20% seulement.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.