Taxirail, un train autonome et intelligent sur les rails de Bretagne

En vue d’optimiser le réseau ferroviaire secondaire dans les Côtes d'Armor, Exid C&D développe le Taxirail, un concept innovant de modules de transport.

par Olivier Grouse 16 Nov 2018 17:00

Le Taxirail est avant tout un module autonome, sans conducteur, de 40 places en capacité maximum. Comparé au TER actuel, son poids très léger, 8 tonnes seulement, implique une consommation énergétique minimale et un coût d’entretien des voies réduit. La motorisation peut être 100 % électrique avec batteries et/ou panneaux solaires, ou même hybride avec des solutions à base d’hydrogène, de bio-fuel ou de bio-gaz.

Les premiers trains à hydrogène inaugurés en Allemagne

Il est le résultat des travaux de Exid Concept & Développement, un cabinet d’innovation installé à Plusquellec dans les Côtes d’Armor, filiale du Groupe parisien Sentiles. Grâce à l’intelligence artificielle embarquée, le Taxirail saura déterminer les horaires les plus adéquats en fonction des besoins des voyageurs. Ainsi, aux heures creuses, le système sera capable de fonctionner à la demande et en optimisant chaque transport.

Regis Coat, fondateur d’Exid C&D, explique : « Nous avons voulu changer le paradigme, en prenant en compte un triple besoin: la nécessité d’un service attractif pour les voyageurs, l’exigence de rentabilité pour l’exploitant, et la primordiale protection de l’environnement. Ainsi, pour réussir ce projet de rupture, nous nous sommes entourés d’experts du ferroviaire mais aussi d’experts issus de l’automobile et de l’aéronautique. » Le Taxirail fait suite aux projets Lovelo, Taxicol et Code-Libellule entre autres.

Révolution à la SNCF : « Le train autonome, c’est parti ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.