Shanghai 2019 – Magneti Marelli dévoile son e-Cockpit

Magneti Marelli dévoile le e-Cockpit, une interface homme-machine ainsi qu'un parcours « d'étincelles d'histoire » pour célébrer les 100 ans d'histoire de l'entreprise.

par Olivier Grouse 22 Avr 2019 09:23

La présence de Magneti Marelli au Salon de l’Automobile de Shanghai est développée autour du thème: « Une partie de… votre avenir ». La société italienne rappelle que sa mission est d’être un outil technologique tourné vers l’avenir et son rôle clé dans l’intégration de divers composants du véhicule. Magneti Marelli expose entre autres son e-Cockpit.

Il s’agit d’une interface homme-machine avec une seule unité de contrôle électronique (ECU) et des écrans numériques totalement intégrés. Cet ECU est capable de gérer deux systèmes d’exploitation différents, par exemple un qui gère les fonctions d’infodivertissement, et un second dédié au combiné d’instruments. Cette technologie, appelée Hypervisor, est appliquée à deux cockpits électroniques.

Android Auto : faut-il craquer pour le système dédié à l’automobile de Google ?

Ceux-ci sont les Cardea Multi-Display et EVoK. Cardea est notamment une solution Multi-Display utilisant le système d’exploitation Android. Elle intègre un calculateur unique capable de gérer à la fois l’affichage du tableau de bord et l’affichage de l’infodivertissement secondaire.

Magneti Marelli présente aussi des technologies alternatives pour les groupes motopropulseurs, des technologies de perception et de détection orientées vers les évolutions futures de conduite autonome, et aussi des nouveaux phares LED. Dans un espace dédié du stand, une série de panneaux graphiques nommés « étincelles d’histoire » décrivent les expériences, le savoir-faire et les principales étapes de l’histoire des 100 dernières années.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.