Sea Electric va se lancer des versions électriques des Ford F-59 et Isuzu NRR aux États-Unis

Sea Electric a dévoilé deux camions électrifiés Ford F-59 Stripped et Isuzu NRR sur le marché américain.

par Olivier Grouse 18 Mar 2019 14:00

Peu connue en France, la société australienne de technologie automobile, Sea Electric, a annoncé le début de ses activités aux États-Unis. Deux camions électriques ont été présentés au «Work Truck Show» à Indianapolis au début du mois de mars. Les véhicules de présentation sont basés sur les plates-formes Ford et Isuzu. Sea Electric a commencé le processus de certification et de distribution aux États-Unis. Le châssis Ford F-59 Stripped est alimenté par le système d’alimentation Sea-Drive 120b qui produit 150 kW de puissance continue et 250 kW de puissance maximale. À noter le couple continu de 1 230 Nm et le couple maximal 2 500Nm.

Le deuxième véhicule est un Isuzu NRR avec châssis Pantech. Il est aussi équipé du système Sea-Drive 120b. Les deux véhicules affichent une autonomie allant jusqu’à 350 km.

Le Sea-Drive est un système d’alimentation 100% électrique flexible et adaptable à tout châssis de camion. Il se veut devenir le système le plus performant et le plus économique au monde pour le marché des véhicules utilitaires. La flexibilité intégrée de son design permet des mises à niveau régulières du matériel et des logiciels. Le chargeur embarqué autorise la charge via un point d’alimentation standard triphasé, 32 amp, 5 broches, disponible sur la plupart des marchés. Il offre ainsi accès au plus grand réseau de charge au monde. Les blocs de batteries montés au centre optimisent la répartition des masses et l’équilibre des emplacements d’origine du moteur / de la transmission, tout en éliminant les risques de choc latéral.

Après le Work Truck Show, les deux véhicules participeront à des essais auprès de grandes flottes américaines. Sea Electric a également lancé un programme Ford Transit qui entrera en phase d’essai en avril. Cette fourgonnette est équipée du système d’alimentation Sea-Drive 70 qui fournit une puissance continue de 75 kW, une puissance maximale de 134 kW et un couple maximal de 700 Nm, pour une autonomie allant jusqu’à 350 km également.

Les batteries de ces trois véhicules peuvent être rechargées a 100% en l’espace de 4 à 6 heures en utilisant un chargeur intégré de 20 kW, ce qui leur permet d’être branchées et rechargées à partir de toute source d’alimentation triphasée. Sea Electric est devenu le fournisseur de choix de technologies électriques en Australie. La société espère aussi se développer plus localement et augmenter sa capacité de production annuelle qui atteint 2 400 unités (fourgons, autobus légers et camions).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.