Scania et Rio Tinto testent des camions autonomes dans les mines d’Australie

Scania teste une flotte de transport autonome de nouvelle génération dans les installations Dampier Salt de Rio Tinto, en Australie occidentale.

par Olivier Grouse 10 Jan 2019 13:30

Rio Tinto est un pionnier dans l’utilisation de l’automatisation dans l’industrie minière, avec sa flotte de camions sans chauffeur, son réseau mondial de transport lourd, longue distance autonome, ainsi que des perceuses de production entièrement autonomes là aussi. En plus d’avoir créé le premier train autonome, qui est le aussi le plus grand Robo-Train au monde, Rio Tinto teste des camions de travaux autonomes en partenariat avec Scania.

Volvo présente un camion autonome sans cabine

La première phase d’essai avait débuté en août 2018 avec un camion à benne basculante autonome Scania XT 8 × 4. Au cours de cette phase initiale, un ingénieur présent dans le véhicule avait pour mission d’observer les performances du véhicule et, si nécessaire, intervenir. Des camions Scania autonomes supplémentaires sont ajoutés pour développer la communication entre véhicules et des systèmes de gestion et de surveillance intelligents de la flotte.

Premier test réussi du camion autonome Hyundai

Björn Winblad, directeur de Scania Mining, a déclaré: «L’industrie peut tirer parti des avantages de l’automatisation en matière de sécurité et de productivité, et l’expérience acquise dans ce domaine sera déterminante dans le développement de solutions totalement autonomes pour d’autres applications de transport.»


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.