Rolls-Royce vise un record de vitesse avec un avion électrique

Rolls-Royce, l’un des pionniers dans le domaine de l’aéronautique, vient de présenter un avion électrique. L’objectif : un record de vitesse.

par Soufyane Benhammouda 22 Déc 2019 13:25

En 1914, soit dix ans après sa création, Rolls-Royce se lance dans le développement et la construction de moteurs d’avions. Devenue Rolls-Royce plc et privatisée en 1987, la branche aéronautique du constructeur anglais a toujours été réputée pour ses mécaniques d’avions : deuxième au rang mondial des fabricants de moteur d’avions militaires, l’entreprise est l’un des premiers fournisseurs d’Airbus.

L’électrification devra toucher l’ensemble des moyens de transport dans un futur plus ou moins proche. Pour entamer sa transition énergétique, Rolls-Royce plc dévoile désormais son premier avion sans émissions. Et pour marquer les esprits, comme au début du siècle dernier, la firme britannique envisage de battre un record de vitesse.

Cet avion, réalisé en partenariat avec Electroflight et le constructeur de moteurs électriques Yasa, fait partie de l’initiative ACCEL, pour « accélérer l’électrification du vol ». La proposition de Rolls-Royce se rapproche esthétiquement d’un avion de voltige, léger et maniable. Deux composantes importantes pour aller chercher les 480 km/h visés par le motoriste.

Petit et maniable, l'avion électrique de Rolls-Royce vise les 480 km/h de vitesse
Petit et maniable, l'avion électrique de Rolls-Royce vise les 480 km/h de vitesse

L’avion électrique de Rolls-Royce peut aussi tenir 350 km dans les airs

La firme a dévoilé parallèlement une cellule d’essai, baptisée IonBird. En référence à la technologie employée pour la propulsion de l’avion, ce dispositif permettra de tester et d’améliorer tout le système de propulsion avant une intégration complète dans l’aéronef.  Les informations techniques n’ont pas été communiquées mais l’avion électrique disposera de trois moteurs électriques, pour une puissance combinée en permanence de 500 ch. La batterie sera aussi la plus dense installée dans un avion jusqu’ici. Elle permettrait de rallier Paris depuis Londres en une seule charge, soit près de 350 km dans les airs.

La tentative de record devrait se tenir à la fin du printemps 2020. En cas de succès, l’avion électrique de Rolls-Royce entrera dans l’histoire. Rappelons que l’électrification des avions est en marche. Preuve en est avec le DHC-2 ePlane qui a déjà effectué un vol inaugural de 16 km au Canada.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.