Roborace va lancer un nouveau prototype semi-autonome sur les pistes du globe

Géniteur d’une des premières voitures entièrement autonome, Roborace enclenchera la deuxième en lançant la DevBot 2.0 en compétition.

par Soufyane Benhammouda 11 Nov 2018 09:00

À l’occasion du Festival of Speed de Goodwood au mois de juillet dernier, la société Roborace avait fait sensation avec la Robocar, une pistarde dénuée de poste de conduite et, pléonasme, entièrement autonome. Après cette première participation en « compétition », la firme envisage un engagement plus sérieux.

Placée sous la direction de Lucas di Grassi, champion de Formule E en 2016, la société lancera en compétition la DevBot 2.0, un prototype inspiré par les LMP1 du championnat d’endurance et dotée cette fois d’un poste de pilotage.

La DevBot 2.0 explore les frontières entre la conduite humaine et autonome
La DevBot 2.0 explore les frontières entre la conduite humaine et autonome

Toutefois, La Roborace DevBot 2.0 ne fait pas l’impasse sur la conduite autonome. D’après l’ancien champion de Formule E, la voiture sera pilotée par l’homme durant la première moitié de la course, pour ensuite laisser le dispositif autonome prendre le relais pour la seconde moitié.

Avec la DevBot2.0, Roborace continuera la mise au point de son système autonome, tout en illustrant les différences entre la conduite humaine traditionnelle, et la conduite grâce aux capteurs. Lucas di Grassi a indiqué que plusieurs DevBot 2.0 sont déjà en cours de construction. Les pistardes se placeront sur les grilles de départ pour une course inaugurale, avant le lancement d’une catégorie spécifique en 2021.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.