Rivian Mode Gardien transporte vos enfants seuls à bord

Rivian vient de déposer un brevet de conduite autonome, baptisé Mode Gardien. Il permettra de faire transporter vos enfant seuls à bord du véhicule.

par Soufyane Benhammouda 27 Déc 2019 12:17

Après avoir dévoilé son SUV électrique, comme de trop nombreux autres constructeurs, Rivian s’est fait remarqué en lançant le R1T, un pick-up dérivé du R1S. Doté d’une énergie propre, cet utilitaire a vu le jour au moment ou le pick-up Tesla n’était qu’un vague projet. La marque va plus loin en déposant un brevet de conduite autonome, nommé Mode Gardien.

Entré frontalement en concurrence avec la firme de Palo Alto, Rivian a reçu le support d’autres grosses entreprises, à l’image d’Amazon, General Motors ou même Ford. Poussée par des investisseurs et enregistrant des commandes, la marque continue d’innover. Désormais, c’est dans le segment de la conduite autonome qu’elle envisage de faire un pied de nez à Tesla.

Comme l’a repéré le site Teslarati, Rivian a silencieusement déposé un brevet en date du 11 juin 2019. Ce dernier, baptisé « Systèmes et méthodes pour faire fonctionner un véhicule autonome en mode gardien » permettrait d’utiliser les puces électroniques pour transporter des passagers, sans qu’une personne habilitée à la conduite ne soit présente à bord.

Ainsi, le Mode Gardien de Rivian permettrait aux possesseurs de sélectionner préalablement un parcours et d’ordonner au véhicule de par exemple transporter des enfants entre le domicile et l’école, ou tout autre destination voulue. Une fois activé, le mode débrayera certaines fonctionnalités : les ceintures de sécurité ne pourront pas être détachées, les vitres resteront fermées et la destination choisie ne pourra pas être changée.

Une caméra intérieure permettra de contrôler la situation dans l’habitacle en temps réel depuis un smartphone ou tout autre dispositif mobile. En cas de complications sur le trajet, un SMS sera automatiquement envoyé au propriétaire du véhicule, et un système d’alerte interne pourra fournir des informations précises aux premiers intervenants en cas d’accident.

Aucun calendrier n’a été communiqué concernant l’arrivée de ce dispositif, qui transformera les Rivian en baby-sitters sur roues. Mais il semblerait que la mise en place effective ne soit pas prévue pour tout de suite, la technologie autonome ne pouvant pas être opérationnelle avant 2030. Aussi, la mise au point devrait être aboutie : le moindre accident d’un véhicule autonome impliquant la présence d’une personne dans l’incapacité de conduire (un enfant ou une personne âgé, par exemple) aura des conséquences dramatiques sur l’industrie automobile.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.