Renault dévoile la Clio V

C'est l'un des best-sellers de la marque, la prochaine Clio se dévoile enfin, et dans son intégralité !

 

par Nico Heidet 30 Jan 2019 11:15

Fortement critiquée il y a 7 ans pour son intérieur très bas de gamme et la fragilité de ses matériaux, la 4ème génération de Renault Clio mettait surtout l’accent sur le style extérieur. Son restylage il y a 3 ans avait toutefois permis d’améliorer les choses. Plus que le style extérieur de la 5ème Clio, Renault met avant tout l’accent sur l’habitacle de sa nouvelle génération de citadine polyvalente. En effet, si la partie extérieure représente une simple évolution de la Clio actuelle, l’habitacle est une vraie petite révolution. Nexxdrive vous dit tout !

Une révolution ?

Oui, ça en a tout l’air ! Et cela se confirme dans les premiers mots employés par Laurens van den Acker, en charge du design chez Renault : « A l’intérieur, c’est une véritable révolution, avec une amélioration notable de la qualité perçue, plus de sophistication et une forte présence technologique ». Dans la présentation tout d’abord car avant de rentrer dans la partie « tech » de cette nouvelle Clio, le style a aussi son mot à dire. 100% nouvelle, la planche de bord se présente en plusieurs parties. Certaines, notamment le bandeau central, sont personnalisables avec différents types de matériaux. Un peu comme dans la récente Volkswagen Polo ou encore la toute nouvelle génération d’Audi A1.

Après le Virtual Cockpit et le I-Cockpit…

Outre la qualité en net progrès, l’intérieur de cette nouvelle Clio se distingue par son côté très technologique. Il le doit à un nouvel élément, le Smart Cockpit, mais aussi un affichage totalement inédit du combiné d’instruments. L’animation que vous pouvez découvrir ci-dessous en atteste, Renault a souhaité, là encore, être parmi les premiers à équiper une citadine polyvalente d’un écran venant remplacer les compteurs traditionnels.

On peut donc désormais personnaliser l’affichage et les informations du combiné d’instruments comme on peut déjà le faire avec les récentes Audi, Volkswagen ou encore Peugeot. En revenant vers la console centrale, on trouve un tout nouvel écran vertical. Une sorte de tablette déjà vue chez Renault, mais dont la dalle mesure désormais 9,3 pouces.

Plus fin que les écrans précédents qu’on trouve chez la marque au losange, cet élément vient surplomber des touches implantés comme celle d’un piano. Renault annonce un système plus simple et plus rapide que les différentes générations de « R-link ». Une bonne chose !

Un volant mieux conçu

Si le volant de cette nouvelle Clio s’affine grâce à un airbag plus compact, cela permet aussi d’ajouter de nombreuses commandes supplémentaires et surtout plus faciles d’accès. Les boutons du côté gauche du volant concernent le régulateur/limiteur de vitesse désormais dynamique (incluant le maintient de distance avec la voiture qui vous précède et le maintient dans la voie de circulation). Du coté droit, on retrouve la gestion de l’ordinateur de bord lié au combiné d’instruments. A l’instar de ce que l’on peut trouver chez Audi, les boutons sont tous de formes différentes ce qui permet de savoir où on met le doigt sans avoir à vérifier et quitter la route des yeux.

On vise… Audi ?

Si globalement, on comprend bien que Renault aille chercher certaines idées chez Audi (notamment la partie « tech »), il en va de même pour la présentation. Les buses d’aération qui se prolongent horizontalement ? Du déjà vu chez la marque aux anneaux mais aussi chez Volkswagen par exemple. Les boutons de climatisation dotés d’afficheur intégrés pour la température souhaité et la puissance de ventilation ? C’est justement l’Audi TT qui l’avait inauguré il y a quelques années, tout comme le Virtual Cockpit.

On retrouve donc une version très fidèle de ces éléments sur cette nouvelle Clio. Une bonne chose que Renault, en tant que constructeur généraliste, décide de proposer à l’instar d’un constructeur premium. Espérons juste que cela ne sera pas au détriment d’un élément important. La Clio 4 avait par exemple fait disparaître ses frein à disque à l’arrière présents sur la Clio 3 pour des freins à tambours beaucoup moins performants. Nous suivrons cela de très près…

Plus affutée, la nouvelle génération de Renault Clio reste une évolution de l'actuelle.
Plus affutée, la nouvelle génération de Renault Clio reste une évolution de l'actuelle.

Par ailleurs, si tout le monde s’accorde à dire que la marque au losange est parvenue à impressionner la planète automobile avec un intérieur totalement inédit, voir innovant, la ligne extérieure étonnera beaucoup moins. Il faut dire que si la Clio IV était jusqu’ici numéro 1 des ventes en France, c’était surtout pour sa ligne parfaitement proportionnée. Il est donc logique que l’équipe de Laurens Van Den Acker n’ait pas eu comme directive de révolutionner le design extérieur pour la Clio V.

Comme un ballon ?

C’est un peu ce qui vient à l’esprit lorsque l’on découvre cette toute nouvelle génération de Clio. Plus précisément, est ce que l’on n’aurait pas soufflé très fort dans la Clio IV pour obtenir le style extérieur de la Clio V ? Bien entendu, il n’est nullement question de cela. Sachez que 100% des pièces de carrosserie de cette Clio V sont nouvelles. Même si de manière globale, on retrouve le même esprit que la précédente génération, cette Clio V prend toutefois un peu d’embonpoint et dans le détail, les lignes sont plus marquées. De quoi offrir à la compacte plus de dynamisme que pour la précédente génération. Ce que l’on retient tout particulièrement, c’est le nouveau regard plus effilé avec une signature lumineuse reprise sur la Mégane.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.