Quel avenir pour MaaS, la Mobilité en tant que Service ?

La conférence Open Mobility 2019 a été une occasion pour les orateurs et les participants de débattre du futur système MaaS, la Mobilité en tant que Service.

par Olivier Grouse 08 Mai 2019 12:00

La conférence Open Mobility 2019, qui s’est tenue à Bruxelles le 11 avril, a été une occasion de débattre d’un futur système permettant aux utilisateurs d’utiliser un compte de transport unique pour utiliser le train, le bus, un véhicule en autopartage, un module autonome, une assurance voyage. Ou même tout autre service similaire Maas, c’est-à-dire de Mobilité en tant que Service.

Tenue à Kanal, une ancienne usine automobile située au bord de la Senne à Bruxelles, la conférence Open Mobility a été organisée conjointement par la MaaS Alliance et la TravelSpirit Foundation. Plus de 150 participants venus d’Europe, d’Amérique du Nord, d’Asie et d’Afrique ont assisté à la conférence. À noter les participations de Transdev, Europcar et MHP, une filiale de Porsche.

La conclusion de cette conférence est simple : Les transports et les modes de déplacement ne seront pas épargnés par l’adoption des technologies numériques. Alors que la technologie occupe progressivement une place de plus en plus importante dans notre vie, une nouvelle approche d’écosystème ouvert pour les transports est nécessaire et ouvrira le marché à tous les services de mobilité partout dans le monde.

MaaS consiste en l’intégration de diverses formes de services de transport en un seul service de mobilité accessible à la demande. Pour répondre au client, MaaS propose un menu varié d’options de transport, qu’il s’agisse de transport en commun, de covoiturage, d’autopartage, de vélo, de taxi ou de location / location de voiture, ou d’une combinaison des deux.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.