Les bons plans du mois de mars chez les constructeurs auto : cumulez les primes !

Pour booster les ventes de leurs véhicules électriques ou hybrides, certaines marques complètent la prime d'état par des réductions supplémentaires. Tour d'horizon.

par Xavier Regord 08 Mar 2019 11:51

Le gouvernement ayant récemment décidé de doubler (dans deux cas précis) le montant de la prime à la conversion, il est peut être temps d’envisager le remplacement de votre vieux véhicule diesel ou essence par un modèle neuf – ou d’occasion ! – électrique ou hybride.

Comme il est indiqué sur cette page, pour bénéficier de cette prime d’état, l’ancien véhicule essence dont vous allez vous débarrasser doit avoir été immatriculé avant 1997, ou avant 2001 pour un véhicule diesel (voire 2006 pour un ménage non imposable). L’achat d’un véhicule électrique ou hybride neuf donne droit à une prime de 2 500 €. Le montant est le même pour l’achat d’un véhicule d’occasion, si votre foyer n’est pas imposable (1 000 € seulement en cas d’imposition). Enfin, si votre revenu imposable est très bas ou que vous parcourez plus de 60 Km (aller-retour) pour vous rendre sur votre lieu de travail (ou plus de 12 000 Km/an), la prime est doublée et peut donc monter à 5 000 €.

Pour l’achat d’un véhicule électrique (ou une location longue durée sur 2 ans minimum), cette prime peut être cumulée avec le bonus écologique, qui est plafonné à 6 000 € (voir toutes les conditions). Parfois, ce bonus est déjà déduit des prix affichés sur leur site Web par les constructeurs.

La bonne nouvelle, c’est que certains constructeurs vont encore plus loin et proposent des primes supplémentaires, qui s’ajoutent aux deux citées précédemment, et qui rendent les nouveaux véhicules propres toujours plus abordables. Nous les avons recensés pour vous.

Nissan

Chez Nissan, jusqu’au 30 mars, la prime à la conversion est doublée, ce qui place la Leaf (modèle électrique) avec le pack 100% mobilité, à 22 990 € (batterie incluse).

Nissan Leaf 2018 : la voiture électrique la plus vendue au monde se relance

Toyota

Jusqu’au 30 avril, la nouvelle Corolla hybride est proposée à 23 950 € (3 000 € de réduction), ou à partir de 279 €/mois, avec reprise d’un véhicule de plus de 8 ans. La Yaris hybride bénéficie quant à elle d’une prime Toyota de 2 000 € ou 2 500 € (avec reprise d’un véhicule de plus de 8 ans), ce qui fait passer son prix de 19 650 € à 17 150 €.

D’autre part, les Prius, Prius+ et Rav4 hybride voient également leur prix baisser respectivement de 1 500, 3 000 et 2 000 € (mais sans reprise). Enfin, Une remise de 3 500 € est accordée pour l’achat d’une Toyota C-HR Hybride et avec la reprise d’un véhicule (sans condition).

La nouvelle Toyota Corolla remplace l’Auris

Peugeot

Chez Peugeot, la Ion est proposée en ce moment à 89 €/mois, ou à partir de 12 390 €, grâce à une Eco Reprise Peugeot (reprise d’un véhicule de plus de 13 ans).

Hyundai

Hyundai propose également une prime supplémentaire de 2 000 €, cumulable avec la prime d’état à la conversion si vous achetez une Ioniq Hybride, Ioniq Plug-In ou une Ioniq Electric.

La Hyundai Ioniq s’offre une mise à jour

BMW

Jusqu’au 31 mars, le constructeur vous permet de profiter de plusieurs aides, dont la valeur totale est de 11 800 €, pour l’achat d’une BMW i3 Edition 360 (modèle électrique). Cette somme comprend : le bonus écologique (6 000 €), la prime à la conversion de 2 500 € (sous condition de reprise), 1 500 € d’aide supplémentaire à la reprise de BMW et 1 800 € d’équipements offerts. En plus de tout cela, le constructeur vous offre aussi un bon d’achat de 1 215 € valable pendant 3 ans sur le réseau de recharge électrique ChargeNow.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A lire aussi