Quadro Qooder : Pourquoi 4 roues sur un scooter ?

Si vous êtes un motard pur et dur, ce scooter n’est pas fait pour vous. Ou plutôt, vous n’apprécierez pas forcément le principe de ce scooter. Les autres, ceux qui justement sont habitués à rouler sur 4 roues, vont peut être se laisser tenter. Le Quadro Qooder est le seul scooter 4 roues du marché et c’est aussi pour cela qu’il est plus cher que la moyenne. Alors pourquoi l’acheter ? Nexxdrive vous dit tout !

par Nico Heidet 06 Déc 2018 11:00

Pour le style ? Oui

On peut lui reprocher son aspect un peu haut sur pattes et surtout sa stature un peu imposante pour un scooter urbain. Mais il faut le reconnaitre, même si les designers de chez Quadro n’ont pas apporté de grosses modifications sur le Qooder par rapport à son prédécesseur le Quadro 4, cet engin affiche un look assez futuriste qui a de quoi faire tourner les têtes. D’abord parce qu’avec près de 7 000 Piaggio MP3 vendus par an dans l’hexagone, on s’étonne de croiser autre chose, mais aussi pour les 4 roues justement. Le constructeur a d’ailleurs trouvé le moyen de réduire la largeur du train arrière afin de régler le problème de finesse sur cette partie (forcément plus massive que sur un scooter à 2 ou 3 roues), mais aussi pour réduire l’encombrement et mieux se faufiler.

Image 1 sur 9

Un équipement complet

Dans le détail, le constructeur a modifié la partie instruments en abandonnant l’affichage digital pour des compteurs traditionnels. Un petit écran central très complet permet toutefois d’obtenir toutes les informations nécessaires (date, totalisateur, température, niveau de carburant, etc…).

Image 2 sur 9

Un peu chiche côté rangements

C’est sans doute le sujet qui a de quoi fâcher le plus. Généralement, quand on opte pour un scooter, c’est pour obtenir un espace de rangement sous la selle. Celui du Quadro 3 par exemple (ou QV3), est très généreux et permet d’embarquer facilement 2 casques jets, mais aussi quelques affaires légères pour la pluie. Bref, c’est très pratique comme sur le MP3 par exemple. Sur le Qooder, en raison du système implanté à l’arrière, il n’y a de la place que pour un casque jet tout au plus sous l’imposante selle. D’ailleurs ne comptez même pas y loger un MacBook Pro 13 pouces. Avec ou sans pochette, on a essayé et ça ne rentre pas. La solution consiste toutefois à investir dans un top-case qui, forcément, change un peu la donne question look global et vous coupera rapidement de toute envie de frimer…

Image 3 sur 9

Un chargeur USB bien pratique

Pour le reste, on trouve deux petites boites à gants dont l’une bénéficie d’un prise 12V pour un chargeur USB par exemple, mais l’ensemble n’est toujours pas verrouillable, dommage !

Image 4 sur 9

Un scooter très stable

Vous êtes novice sur un scooter, vous ne risquez rien ! Du moins, c’est ce que le Qooder vous fait comprendre rien qu’à l’arrêt. Une pression sur le frein à pied, l’engin tient l’équilibre, pas besoin de bloquer un essieu comme sur un MP3 pour éviter de poser le pied par-terre. Mieux, vous pouvez abaisser l’engin sur le côté jusqu’en butée pour voir qu’il ne touchera pas le sol. Des détails qui mettent très vite en confiance. Cette stabilité, c’est tout simplement grâce au système HTS (Hydrolic Tilting System) que l’on trouve à l’avant comme à l’arrière. Dès que l’on tourne, on obtient une assistance de direction sur les 4 roues qui offrent un confort d’utilisation et une souplesse assez exceptionnels. Le motard qui s’y essayera sera même étonné de la prise d’angle de l’engin, bien plus importante que sur un MP3 par exemple.

Image 5 sur 9

Taillé pour la ville

Concrètement, on obtient un engin qui tient la route et de surcroit qui reste maniable. Bien entendu, il faut savoir qu’il sera moins vif qu’un scooter 2 roues. Encore qu’il suffit d’appliquer progressivement le principe du « contre-braquage » avec le guidon pour entrainer naturellement une prise d’angle plus importante. Dans l’ensemble, on se sent très vite à son aise, surtout quand on vient de l’automobile.

Image 6 sur 9

Le confort en plus

Confortable ce Qooder ? Oui à 200% ! Sur un Quadro 3 (ou QV3 maintenant), le système HTS qui sert d’assistance à la direction, offre aussi un filtrage important sur l’essieu avant. Toutefois, comme il s’agit d’un 3 roues et que le système n’intervient logiquement qu’à l’avant, la fermeté de la suspension arrière ne vous fera jamais passer pour un héros avec votre passager arrière. Sur le Qooder, c’est double ration de confort puisqu’il bénéficie de 2 systèmes HTS. De quoi obtenir un filtrage exceptionnel, surtout sur les pavés parisiens, souvent mal entretenus. Côté maniabilité, il offre une grande douceur d’utilisation et même si son freinage n’offre toujours pas d’ABS, le répartiteur fait parfaitement le job. De plus les 4 disques révèlent une efficacité redoutable aux poignées. Seule la pédale de frein nécessite une adaptation afin de doser au mieux le freinage.

Image 7 sur 9

Un nouveau moteur

Il n’est pas si nouveau que cela c’est vrai. Le moteur 4 temps du Qooder n’est autre que celui du Quadro 4. Mais il a été légèrement modifié afin de passer d’une cylindrée de 346 à 399 cm3. L’ensemble a été retravaillé afin d’offrir davantage de puissance et de couple. Ainsi le Qooder passe ici à 32,5 ch à 7 000 tr/mn. Si on pouvait reprocher au moteur du Quadro 4 de manquer de vigueur face au poids relativement imposant de l’engin, les 400 cm3 du Qooder lui permettent d’offrir de meilleures performances. De plus, il ne présente plus de vibrations au point de patinage comme c’est le cas sur le 346 cm3 du Quadro 3. En somme, rien que pour ce nouveau moteur, le Qooder mérite que le détour.

Image 8 sur 9

Un prix élevé

10 999 euros, c’est le tarif demandé par Quadro pour le Qooder. À titre que comparaison, un Piaggio MP3 500 doté d’un ABS est sensiblement moins cher. Seulement voilà, en comparaison justement, un MP3 n’offre pas autant de confort, assure beaucoup moins de stabilité et son freinage nécessite justement un ABS car les blocages de roues au freinage sur les MP3 sont plus fréquents. Et puis il reste bien entendu le double système HTS, celui qui permet d’obtenir une stabilité parfaite, de se sentir à l’aise partout, de prendre du plaisir sur un filet de gaz en mettant plus d’angle qu’avec un MP3 sur une entrée d’autoroute. Un système plus coûteux qui vient donc forcément grever le prix du Quadro Qooder. Alors oui c’est plus cher que le reste, mais c’est le seul scooter à offrir autant d’agrément en ville, surtout pour un automobiliste.

Image 9 sur 9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.