Citroën C3 Aircross : elle prend de la hauteur

Cousin direct des Peugeot 2008 et Opel Crossland X, le Citroën C3 Aircross affiche sa différence par un look très original, ses possibilités de personnalisation et son confort. Mais est-ce vraiment suffisant pour s’imposer face une concurrence très affutée ?

par Nico Heidet 23 Juil 2018 09:05

8/10

Citröen C3 Aircross

SUV

A partir de 15 950 € 
On aime
  • Le style original
  • La planche de bord soignée
  • Le design intérieur
  • Le confort sur route
On n'aime pas
  • Le manque d'agilité sur route
  • Son style (trop) original dans un monde où le classique règne en roi ?
  • Le nombre d'options proposées
Verdict

Une Citroën C3 plus haute, plus galbée et surtout beaucoup plus fun. C’est ce qui vient à l’esprit en découvrant le SUV urbain C3 Aircross. Très accueillant grâce à sa banquette coulissante et doté d’un grand coffre, il vous recevra dans une ambiance très chic comme Citroën sait le faire depuis le C4 Cactus. Ce qui caractérise le C3 Aircross sur route comme en ville, c’est son niveau de confort. Des suspensions très souples qui n’inviteront toutefois pas les plus sportifs à hausser le rythme sur petites routes. Côté high-tech, ce SUV urbain propose tout ce que l’on peut souhaiter aujourd’hui dans ce type de véhicule, mais à condition d’y mettre le prix.

Moteur3 cylindres turbo essence 1.2 PureTech
Puissance110 ch
0 à100 km/h10,2 secondes
Consommation moyenne5,0 l/100 km
Volume du coffre de 410 à 520 litres
Fiche technique
Si ce C3 Aircross est le plus confortable sur le segment des SUV urbains, il reste toutefois le moins agile.
Si ce C3 Aircross est le plus confortable sur le segment des SUV urbains, il reste toutefois le moins agile.

9 raisons d’opter (ou pas) pour le Citroën C3 Aircross

Oui, pour son look, mais…

Autant être clair. Vous connaissiez le Captur, il a même été en tête des ventes en France devant la Clio, ou encore le 2008 et son style élégant ? Le C3 Aircross de la marque aux chevrons, c’est tout simplement celui qui ne fait pas comme les autres. Il a bien un look de SUV urbain certes, mais avec une originalité que l’on ne voit nul part ailleurs sur ce marché. Alors que la plupart de la concurrence opte généralement, à l’exception de la 2008, pour un coup de crayon agressif, le C3 Aircross reprend l’esprit tout en rondeur de la citadine C3, en jouant la carte des mini baroudeurs. Concrètement, une C3 qui prend de la hauteur mais également de l’embonpoint avec des galbes plus prononcés. A l’arrivée, avec une telle originalité, le C3 Aircross attire l’oeil des passants. Seul bémol, à l’heure où les constructeurs ont tendance à lisser leur design histoire de plaire à un maximum de personnes dans le monde, est ce que ce C3 Aircross ne va pas trop loin ? L’avenir nous le dira.

Le C3 Aircross affiche sans doute le coup de crayon le plus original du marché des SUV urbains.
Le C3 Aircross affiche sans doute le coup de crayon le plus original du marché des SUV urbains.

Oui, pour sa présentation intérieure

A son bord, rien ne fait penser à ses cousins de chez PSA. Qu’ils se nomment 2008 ou Crossland X, les deux autres SUV ne présentent pas du tout la même ambiance que dans notre C3 Aircross. Depuis le C4 Cactus, Citroën ose jouer la différence en proposant des planches de bord plus verticales que les autres, le tout dans une ambiance très « lounge ». De quoi obtenir un SUV urbain qui vous embarque dans un univers très chic et dont la qualité des matériaux semble se placer un petit cran au dessus du reste de la production. Lors d’un comparatif avec la concurrence, nous avons d’ailleurs constaté que sur des chemins dégradés, aucun bruit de matériaux ne vient parasiter l’ambiance assez silencieuse qui règne à bord. Preuve que notre Citroën est assemblée avec soin.

Alors que le 2008 affiche un habitacle un brin sportif et le Crossland X joue la carte classique, le C3 Aircross brille par son côté
Alors que le 2008 affiche un habitacle un brin sportif et le Crossland X joue la carte classique, le C3 Aircross brille par son côté "so chic".

Oui, pour ses atouts techno

Après un rapide tour d’horizon sur ce que propose le C3 Aircross, on peut dire qu’il ne manque pas de grand chose. Android Car et CayPlay sont de la partie en connectant votre smartphone sur le port USB, recharge par induction, donc sans fil, applications en ligne sur l’écran couleur tactile. Si ce dernier mettra parfois un peu de temps à réagir (démarrage un peu lent), il offre une interface claire et plus simple à utiliser que celle que l’on trouve dans un Captur. Pour tout vous dire, notre SUV urbain dispose de tout ce que l’on peut souhaiter dans une citadine au goût du jour.

A l'instar de beaucoup de ses concurrents, le C3 Aircross embarque les fonctions CarPlay et Android Car.
A l'instar de beaucoup de ses concurrents, le C3 Aircross embarque les fonctions CarPlay et Android Car.

Oui, pour sa modularité

L’un des points fort du C3 Aircross face à la concurrence, c’est sa capacité d’adaptation dès que la famille s’agrandit ou plus simplement, que l’on a besoin de gagner en volume de coffre. Sa banquette arrière 60/40 coulisse sur quelques centimètres. Un peu comme dans un monospace, cela permet soit, de gagner de l’espace pour les jambes, soit de gagner en contenance de coffre. Ce dernier peut ainsi varier de 410 à 520 litres. Autre détail pratique, le plancher à deux niveaux que propose le coffre. Le C3 Aircross est d’ailleurs le seul SUV urbain à proposer ce dispositif. De quoi obtenir une modularité aussi bonne que dans un monospace urbain. Dans la mesure où ce SUV urbain remplace le C3 Picasso, au sein de la gamme Citroën, cela n’a finalement rien d’anormal.

Le Citroën C3 Aircross n'a rien à envier à un monospace urbain en matière de modularité.
Le Citroën C3 Aircross n'a rien à envier à un monospace urbain en matière de modularité.

Oui, pour son confort routier

Depuis toujours, Citroën mise sur le confort de ses berlines avec disons… plus ou moins de succès. En cause, le côté trop flottant des suspension des DS et Cx d’antan qui ont rendu malades toute une génération d’enfants dans les années 60 et 70. Il y a 3 ans, la nouvelle génération de C3 a démontré que même en allant chercher dans les urbaines, Citroën entend marquer aussi sa différence sur le confort. Le C3 Aircross confirme cette règle avec des ressorts au tarage assez souple. Le résultat est immédiat en zone urbaine ou sur chemin dégradé avec un filtrage assez exceptionnel. Il suffit de rouler dans Paris et ses nids de poules désormais notoires pour s’en rendre compte au bout de quelques tours de roues. Un constat qui se confirme en sortant de la ville avec un confort inhabituel pour une citadine. Le C3 Aircross est légèrement surélevé, ce qui naturellement favorise son niveau de confort et il faut le reconnaitre, aucun de ses concurrents directs ne font aussi bien.

C'est indéniable, le C3 Aircross se place de loin comme le plus confortable de sa catégorie.
C'est indéniable, le C3 Aircross se place de loin comme le plus confortable de sa catégorie.

Oui et non pour la boîte auto EAT6

La boîte EAT6 avait fait son apparition il y a trois ans sur la Peugeot 208 mais aussi la 308. Ce qu’il faut savoir c’est que PSA n’utilise pas exactement la même boîte automatique entre le modèle urbain et une berline compacte. Si sur le papier, la boîte EAT6 reste une valeur sûre dans une 308, dans une 208, elle se révèle moins agréable à bas régime occasionnant des vibrations importante au niveau du point de patinage à basse vitesse. Ce petit défaut se vérifie également dans notre C3 Aircross. Espérons que le groupe puisse apporter des modifications nécessaires, juste pour une question de confort.

Si la boîte automatique EAT6 se révèle pratique au quotidien, elle occasionne des vibrations peu agréables au point de patinage et à basse allure.
Si la boîte automatique EAT6 se révèle pratique au quotidien, elle occasionne des vibrations peu agréables au point de patinage et à basse allure.

Oui et non, pour ses aptitudes hors bitume

Il a le look d’un SUV mais ce n’est pas pour autant un 4×4 et encore moins un tout-terrain. Aux Etats-Unis, pays d’où vient depuis fort longtemps le terme de Sport Utility Vehicle, les SUV ne sont pas systématiquement des 4×4 (généralement des propulsions disponible également en 4×4). En ce qui concerne notre Citroën C3 Aircross, il est question uniquement de traction ce qui, sur le papier, ne facilite pas vraiment l’évolution en tout-chemin (et encore moins en tout-terrain).

Toutefois, notre SUV dispose du système Grip Control (commun à l’ensemble des SUV de chez PSA). Ce sytème électronique utilise l’ESP et un répartiteur entre les deux roues avant afin de s’adapter à différentes conditions présélectionnées par le conducteur (boue, neige, cailloux, etc…). Mis en pratique, ce système permet effectivement de passer sur des chemins parfois accidentés. Il faut également tenir compte du poids assez léger du Citroën C3 Aircross, ce qui facilite aussi son accès dans des conditions parfois difficiles. Seul bémol, lorsque le terrain devient vraiment délicat, il ne faudra pas pour autant s’attendre à des miracles. Que ce soit en conditions très dégradées, ou sur routes enneigées, le C3 Aircross n’offrira jamais le niveau de sécurité d’une voiture à 4 roues motrices. Pour cela, il suffit de connaitre une fois dans l’année des aléas neigeux ou des routes extrêmement glissantes et de comparer les deux. Aujourd’hui, on achète plus un SUV pour son look que pour ses capacités. PSA l’a bien compris et ne propose plus de transmission intégrale.

Grace au Grip Control, le C3 Aircross peut emprunter certains types de chemins, mais il ne peut prétendre à aller aussi loin qu'un 4x4.
Grace au Grip Control, le C3 Aircross peut emprunter certains types de chemins, mais il ne peut prétendre à aller aussi loin qu'un 4x4.

Non, pour son manque d’agilité

Nous vous l’expliquons un peu plus haut, le C3 Aircross est de loin le SUV urbain le plus confortable de tous. Seulement voilà, le fait d’utiliser une suspension très souple ne garanti pas forcément une liaison au sol forcément très saine. En ville ou sur autoroute, tout se passera bien. Mais en empruntant des petites routes et en haussant le rythme, le C3 Aircross n’aime pas trop être chahuté. Outre la direction qui mériterait d’être plus directe, la prise de roulis se révèle parfois excessive au point, lors de mises en appuis assez extrêmes certes, de se retrouver sur 3 roues. Concrètement, si vous chercher un SUV urbain qui vous offre un brin de sportivité, mieux vaut vous tourner vers une Seat Arona par exemple. Toujours est-il que la grande majorité de la clientèle de ce type de véhicule préférera le confort à la sportivité. Dans ce sens, le C3 Aircross vise parfaitement juste.

En plus de prendre de la hauteur, cette C3 Aircross en impose un peu plus sur la route.
En plus de prendre de la hauteur, cette C3 Aircross en impose un peu plus sur la route.

Non, pour son prix avec options

Ce qui est bien avec le C3 Aircross, c’est qu’il propose quasiment toutes les dernières technologies embarquées. Nous évoquions la recharge à induction pour smartphone précédemment, à laquelle il faut ajouter les caméras 360° (Vol d’oiseau…) permettant d’éviter tout objet situé dans un environnement proche de la voiture, l’affichage tête haute projetant les infos du GPS sur une lame en Plexiglas juste derrière le volant, les fonctions CarPlay et Android Car, la banquette arrière coulissante, les feux de route automatiques, l’aide au freinage d’urgence, la climatisation automatique et j’en passe.

Tout cela n’est disponible en série que sur la finition Shine, c’est à dire, le niveau le plus haut. En allant chercher la version de base Live, il faudra se contenter d’une prise USB et de la connexion Bluetooth. Pour une voiture offrant autant de fonctions, il est bien dommage d’être obligé d’aller chercher la finition haut de gamme pour les obtenir. En restant sur la finition intermédiaire Feel, le constructeur propose des packs obligeants parfois les clients à opter pour des équipements pas forcément en relation avec ce qu’il souhaitent au départ. Exemple : sur le niveau intermédiaire Feel, si vous voulez une banquette arrière coulissante, vous êtes forcés de prendre également l’aide au freinage d’urgence et les feux de route automatiques. Concrètement, si vous voulez une C3 Aircross complète, n’hésitez pas à passer la barre des 20 000 euros (en restant sur un moteur essence de base). Cela reste tout de même assez loin de l’entrée de gamme située juste en dessous des 16 000 euros.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.