Première mission commerciale réussie pour Falcon Heavy

Falcon Heavy a couronné son dernier lancement avec le retour sur terre de deux des trois boosters.

par Olivier Grouse 16 Avr 2019 14:00

La première fusée Falcon Heavy de SpaceX avec une charge utile commerciale à bord a décollé avec succès du Centre spatial Kennedy de la NASA à 18h35 (11h35 GMT), le 11 avril 2019. Le vol intervient plus d’un an après la première mission de démonstration de la fusée, qui avait lancé la Tesla Roadster rouge du fondateur de SpaceX et de Tesla Elon Musk, et le mannequin nommé Starman. La mission du 11 avril a lancé un satellite de communication avancé appelé Arabsat-6A.

Tesla Roadster : une accélération foudroyante

Falcon Heavy est la super fusée actuelle de SpaceX qui fait frémir ses concurrents, Ariane en tête. Elle est essentiellement composée de trois fusées Falcon 9 modifiées et attachées ensemble. Une des caractéristiques de SpaceX est la phase de récupération des éléments de la fusée. Et c’est avec succès que deux des trois boosters ont pu atterrir dans la zone d’atterrissage située à 6,4 km du pas de tir. Le troisième a été perdu en mer.

Pour info, au décollage, la Falcon Heavy Block 5 produit entre 23 000 à 25 500 kiloNewtons de poussée. Un puissant jet d’eau est utilisé pour empêcher le son des moteurs Merlin 1D de s’endommager et de briser la fusée, d’où les nuages de vapeur spectaculaires. Falcon Heavy est actuellement la fusée opérationnelle la plus puissante au monde par un facteur d’environ 2,5. Elle conservera ce titre jusqu’à ce que la fusée SLS de la NASA démarre, probablement dans environ 48 mois.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • , 19/04/2019 - 11:33

    Cher Olivier, il va s'en dire que cet article est article ne reflète pas vraiment la vérité et est entaché de quelques erreurs.
    En effet :
    - la Falcon Heavy n'est pas composée de trois des fusées Falcon 9 standard, mais de Falcon 9 modifiées.
    - au final, seul 2 des 3 fusées (boosters) ont pu être récupérées. Le succès escompté n'est donc pas total. Et c'est justement à cause de la forme de la Falcon 9 modifiée, que le booster récupéré en mer a été perdu.

    Répondre Signaler ce contenu comme inapproprié

    • , 21/04/2019 - 14:38

      @ - "Cher Olivi..."
      ---

      Cher lecteur,
      C’est avec plaisir que j’ai reçu et lu votre commentaire. Alors, dans l’ordre, mea culpa et merci.
      Mea culpa. En effet, après vérification, les informations mentionnées dans cet article sont inexactes.
      La Falcon Heavy n'est pas composée de trois des fusées Falcon 9 standard, mais de Falcon 9 modifiées.
      Seules 2 des 3 fusées (boosters) ont pu être récupérées. Le succès escompté n'est donc pas total. Et c'est justement à cause de la forme de la Falcon 9 modifiée, que le booster récupéré en mer a été perdu.
      Je vais corriger l’article au plus vite.
      Et merci à vous pour avoir pris la peine de lire, noter les erreurs et de nous avoir contacté.
      À bientôt
      Olivier Grouse