Première autoroute électrique pour camions en Allemagne

En Allemagne, la première autoroute électrique pour camions utilise une solution de câbles électriques aériens eHighway.

par Olivier Grouse 10 Mai 2019 15:00

Le gouvernement allemand vient d’inaugurer une première section de 10 km d’autoroute électrique. eHighway est une solution de câbles électriques aériens qui permet aux véhicules lourds compatibles de se recharger en énergie tout en circulant jusqu’à une vitesse maximale de 90 km/h. C’est le premier test de ce type sur une voie publique en Allemagne.

Siemens qui l’a conçu, affirme que son système eHighway allie l’efficacité du rail électrique à la flexibilité du camionnage. Un autre avantage est une réduction nette des émissions de CO2 et d’oxydes d’azote. Ce système peut aussi être intégré à l’infrastructure routière existante, ce qui en fait un moyen pratique de réduire les émissions et la consommation d’énergie dans les endroits où les chemins de fer ne sont pas réalisables.

BYD lance sa campagne européenne de camions électriques en Espagne

Les camions fonctionnent avec des moteurs électriques lorsqu’ils sont connectés aux lignes aériennes et avec un système hybride lorsqu’ils retournent sur une route traditionnelle. Des capteurs détectent quand les câbles aériens sont disponibles. Le gouvernement allemand a dépensé 70 millions d’euros pour développer ces camions pouvant utiliser le système. Siemens a déclaré qu’un propriétaire de camion pourrait économiser 20 000 euros de carburant sur plus de 100 000 kilomètres.

Le tronçon de route ouvert cette semaine est situé entre l’aéroport de Francfort, une plaque tournante mondiale du fret, et un parc industriel à proximité. « Les camions électrifiés sont une solution particulièrement efficace pour le développement du transport neutre en carbone » a déclaré Rita Schwarzelühr-Sutter, secrétaire d’Etat au ministère fédéral allemand de l’Environnement. Deux autres tronçons d’autoroute avec le système ouvriront bientôt. Un système intéressant à l’heure où le train qui assure le ravitaillement du marché de Rungis en région parisienne devrait être remplacé par quelques 20 000 camions.

Nikola Motors affiche ses ambitions avec un projet de camion électrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.