Premier vol du tout premier avion sans pièces mobiles

Ce premier essai de vol « ionique » représente une avancée qui pourrait mener à des voyages aériens neutres en carbone et plus silencieux qu'un avion standard.

par Olivier Grouse 29 Nov 2018 07:30

Les chercheurs du MIT (Massachusetts Institute of Technology), l’université de recherche privée de Cambridge, ont créé une maquette d’avion électrique capable de voler sans pièces mobiles. Celui-ci ne contient ni hélices, ni turbines à gaz et surtout aucune pièce mobile en rotation. Avec ce vol sur une distance de 60 mètres, il définit un concept complètement différent et innovant de faire voler un avion, et prouve ainsi que mouvoir un objet plus lourd que l’air est possible sans propulsion interne.

Cet avion inaugure la technologie du « vent ionique », découverte en 1709 par Francis Hauksbee, curateur des instruments pour la Royal Society de Londres, et réapparue dans les années 1950. Steven Barrett, professeur d’aéronautique au MIT et auteur principal de l’étude publiée dans la revue Nature, a déclaré que l’inspiration de ce projet venait directement de Star Trek, la série de science-fiction de son enfance . « Ce vent ionique » fonctionne grâce à un puissant champ électrique et des ions d’azote chargés.

Un avion solaire Boeing Aurora Odysseus capable de rester indéfiniment dans les airs

Plus précisément, le moteur de l’avion contient un ensemble d’électrodes à haute tension. Chaque électrode est composée d’un mince fil porteur d’une charge positive élevée, et d’une portion d’aile d’avion chargée négativement. L’azote atmosphérique est ainsi ionisé et le champ électrique transporte ces ions du fil à la pale. Quand les ions entrent en collision avec des molécules d’air neutres et les poussent derrière, ils créent un vent ionique qui génère une poussée de l’avion.

Premiers tests d’un avion de ligne électrique EasyJet en 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.