Premier trajet d’une navette autonome Navya sans opérateur à bord en Europe

La navette autonome Navya de Han-sur-Lesse, Belgique, a effectué son premier trajet en mode 100% autonome, sans opérateur à bord, sur la voie publique, une première en Europe.

par Olivier Grouse 20 Déc 2018 12:30

Francois Bellot, (MR), le Ministre de la Mobilité de la Belgique
Francois Bellot, (MR), le Ministre de la Mobilité de la Belgique

Francois Bellot, (MR), le Ministre de la Mobilité de la Belgique, vient d’annoncer sur les réseaux sociaux qu’après 3 mois et demi de tests, le bilan de la navette autonome à Han-sur-Lesse, qui a transporté 2 500 personnes, était positif. Les résultats du test mené à Braine-l’Alleud le sont aussi.

Pour conclure cette expérience positive, la navette a effectué son premier trajet en mode 100% autonome, sans opérateur à bord et sur la voie publique. Une première en Europe! Sur les deux lieux d’expérimentation, il a été possible de tester à la fois la technologie et le cadre législatif en conditions réelles. Et la Belgique s’engage à continuer à assumer son rôle de précurseur pour ces nouvelles technologies.

La navette autonome Navya Mia en test sur route ouverte à Lyon

La navette avait été inaugurée en septembre 2018 par le Premier ministre belge, Charles Michel accompagné de son ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot, qui est également le maire de Rochefort, la ville mère de Han-sur-Lesse. C’est Keolis, le pionnier de la mobilité autonome partagée, qui opère cette Navya Autonom entièrement électrique, de construction française, capable de transporter 15 personnes, dont 11 assises.

Francois Bellot, (MR), le Ministre de la Mobilité de la Belgique
Francois Bellot, (MR), le Ministre de la Mobilité de la Belgique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.