Porsche Cayenne Coupé : plumage et ramage sportifs pour le SUV

Après un salon de Genève sans réelles nouveautés, Porsche dégaine une proposition très attendue : le Porsche Cayenne Coupé.

par Soufyane Benhammouda 23 Mar 2019 08:15

Toujours très attiré par les parts de marché confortables, Porsche a décidé de lancer le Cayenne. Une hérésie pour certains, qui s’est soldée par un véritable succès commercial. Passant désormais à la troisième génération, le Porsche Cayenne arrive sous une nouvelle forme, pour aller grappiller des ventes supplémentaires.

Le constructeur allemand a donc fait le choix de poser un pavillon fuyant sur son mastodonte des routes, pour répondre au nom de Porsche Cayenne Coupé. On ose se demander pourquoi la marque n’y avait pas pensé plus tôt, tant la formule sied à ce genre d’engin.

Plus de 20 000 acheteurs potentiels pour la Porsche Taycan
L'habitacle du Porsche Cayenne reste inchangé
L'habitacle du Porsche Cayenne reste inchangé
Genève 2019 – Porsche dévoile la 911 Carrera S cabriolet

Le Porsche Cayenne Coupé adopte donc un pavillon abaissé de 20 mm, alors que ses hanches gonflent de 18 mm. Ces nouvelles mensurations ont imposé d’abaisser la banquette arrière de 30 mm afin de conserver une garde au toit suffisante. Un des seuls compromis dans un SUV qui sacrifie sans honte la praticité sur l’autel du style : le coffre perd 140 litres pour cuber à 625 litres.

Plus qu’une évolution esthétique, le Porsche Cayenne Coupé promet aussi un comportement dynamique plus sportif. La firme de Stuttgart n’a pas encore détaillé l’ensemble des améliorations, mais le gros bébé devrait adopter une suspension adaptative PASM revue tout comme un système de freinage plus performant.

La silhouette sportive est plus dans l'ère du temps
La silhouette sportive est plus dans l'ère du temps
La prochaine génération de la Porsche Macan sera 100% électrique

Le Porsche Cayenne Coupé est proposé dès son lancement avec deux motorisations. L’entrée de la gamme se fera avec le V6 3,0 litres de 340 ch pour 450 Nm de couple. Une cavalerie qui lui autorise un 0-100 km/h en 5,7 secondes et une vitesse de pointe de 243 km/h. La déclinaison Turbo pousse les potentiomètres un peu plus loin, avec un V8 4,0 litres biturbo de 550 ch pour 768 Nm de couple. Dans ce cas de figure, le 0-100 km/h est annoncé en 3,7 secondes pour 286 km/h en vitesse maximale.

La grille tarifaire débute à partir 85 737 euros, pour aller chercher les 149 217 euros avec la version la plus puissante : en moyenne, Porsche facture l’ablation du toit au prix de 8 000 euros.  D’autres motorisations seront au programme, dont le Cayenne Coupé e-Hybrid fort de 462 ch.

Test Panamera Turbo S E-Hybrid, que vaut la nouvelle hybride de Porsche ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.