Polestar 2 : la Tesla Model 3 dans le viseur

Absent du prochain salon de Genève, Volvo et sa branche Polestar ne manquent pas ce coup d’envoi de la saison automobile. La marque sportive dévoile désormais la Polestar 2.

par Soufyane Benhammouda 02 Mar 2019 08:15

Après la Polestar, un coupé 100 % électrique surpuissant, la nouvelle entité sportive de Volvo lance la Polestar 2. Tout aussi logique, le constructeur suédois se laisse séduire par le potentiel du marché des SUV. La Polestar 2 ne cache donc plus ses ambitions, avec dans le viseur les références de la catégorie, mais aussi les compactes électrique comme la Tesla Model 3. En résulte une auto électrique ramassée, mais haute sur pattes pour se conformer à la tendance actuelle.

La finition semble conforme aux habitudes de Volvo en la matière
La finition semble conforme aux habitudes de Volvo en la matière

Le conformisme se retrouve également dans le style, plutôt épuré, pour ne pas dire en manque de charisme. De la même manière l’habitacle n’a rien d’excentrique, mais l’ambiance semble agréable et la finition fidèle aux Volvo de série. C’est toutefois la dalle tactile centrale de 11 pouces qui se distingue dans cet intérieur. Cette dernière embarque toutes les commandes liées au véhicule ainsi qu’un système d’info-divertissement assuré par le système Android : toutes les fonctions de Google sont donc de la partie pour améliorer le confort à bord.

La Polestar 2 repose sur plateforme CMA du constructeur. Celle-ci accueille une motorisation électrique composée de deux blocs pour une puissance combinée de 402 ch et  660 Nm de couple. Le tout est alimenté par une batterie de 78 kWh capable de viser les 500 km d’autonomie sur un cycle WLTP.

Le style qui manque d'audace est nécessaire pour ratisser large
Le style qui manque d'audace est nécessaire pour ratisser large

La Polestar 2 sera fabriquée en Chine et commercialisée à partir de 2020, pour une arrivée sur nos routes dans la foulée. La nouvelle proposition électrique s’affichera à partir de 39 900 euros, mais le constructeur a annoncé que seule la déclinaison haut de gamme sera disponible au lancement, à un prix de 59 900 euros. Une stratégie qui n’est pas sans rappeler la Tesla Model 3 justement.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.