Plus de la moitié des moteurs thermiques de BMW amenés à disparaître

En plein virage vers un avenir électrifié, la gamme de moteurs BMW sera réduite de moitié à partir de 2021, tout comme le portefeuille de modèles.

par Soufyane Benhammouda 22 Mar 2020 07:30

En ce début d’année, la marque bavaroise a présenté ses résultats financiers pour l’année 2019. Lors de cette réunion, elle a aussi donné des indications sur la stratégie envisagée pour les prochaines années. Parmi les mesures, la marque indique que sa gamme de moteurs thermiques sera réduite de 50%. Alors que l’heure est à l’électrification, BMW, comme la plupart des autres constructeurs, développe ses technologies de demain. Et notamment en matière d’électrification, avec l’arrivée de nouveaux modèles dans la gamme « i », à l’image du BMW iX3. Mais cette recherche représente un coût important pour la firme munichoise, qui annonce un bond de 12 % par rapport à l’exercice précédent.

BMW a donc envisagé de lancer un plan, avec pour objectif une économie fixée à 12 milliards d’euros. Parmi l’ensemble des mesures qui seront déployées, le constructeur a annoncé la réduction jusqu’à 50 % des variantes de moteurs BMW traditionnels qui seront supprimées à partir de 2021.

La disparition des moteurs thermiques BMW permettra de développer des modèles électrifiés

Pour l’heure, la marque n’a pas encore annoncé quels moteurs seront concernés par cette mesure. Toutefois, sans surprise et sans boule de cristal, nous pourrons voir disparaître la plupart des motorisations thermiques conventionnelles. Et plus principalement les plus grosses cylindrées, coûteuses (notamment en CO2) et écoulées en petits volumes. Cette même stratégie pourrait aussi être déclinée au portefeuille de modèles. Ainsi, les moutons noirs de la gamme pourraient eux aussi prendre définitivement leur retraite.

Bien entendu, la gamme de BMW ne sera pas pour autan réduite et sacrifiée sur l’autel des économies. Au fil des prochaines années, les modèles hybrides rechargeables et entièrement électriques se multiplieront pour faire face à la demande croissante : le nombre de propositions sera doublé à partir de 2021, avec des volumes de ventes attendus en hausse de 30 % d’une année à l’autre.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.