Pirelli va siéger aux Nations Unies

Pirelli s’engage pour la sécurité routière aux cotés des Nations Unies.

par Olivier Grouse 05 Sep 2018 08:30

Pirelli se veut très soucieux de la sécurité routière, et l’a prouvé avec le développement du pneu Connesso, lancé à Genève en mars 2017. Ce dernier a été suivi par le Cyber Car, version améliorée du Connesso qui a été dévoilé à Genève un an après, en mars 2018.

Ces pneus connectés sont équipés de capteurs embarqués qui mesurent en permanence les pressions, les températures et les niveaux d’usure du pneu. Le conducteur peut consulter ces informations directement sur son smartphone. Le système Cyber Car est encore plus avancé. Il communique directement avec les systèmes électroniques de la voiture et même le constructeur.

Pirelli récolte le fruit de ses investissements et ses travaux en devenant le premier fabricant de pneumatiques à rejoindre le Fonds d’affectation spéciale des Nations Unies pour la sécurité routière. L’équipementier apporte aussi une contribution de 520 000 Euros. Et Filippo Bettini, Directeur Durabilité & Gouvernance du Risque a été invité à siéger au Conseil d’Orientation du Fonds.

Selon les données de l’ONU, environ 1,25 million de personnes sont tuées chaque année et près de 50 millions blessées dans des accidents de la route, ce qui représente un coût d’environ 1,85 milliard de dollars pour l’économie mondiale. L’objectif de ce fond est de diminuer de moitié le nombre de tués dans les accidents de la route dans le monde d’ici 2020. Mais aussi de réduire les pertes économiques, en accélérant les progrès en matière de sécurité routière. Créé en avril 2018, le fond veut créer un lien entre les parties impliquées, c’est-à-dire les pouvoirs locaux et nationaux, les constructeurs de véhicules et d’accessoires, et les conducteurs.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.