Peugeot 208 GTI bientôt en version électrique

La marque Peugeot se prépare à présenter une toute nouvelle version de la voiture au prochain Salon de Genève. De quoi lui permettre d'adopter une nouvelle architecture CMP (Common Modular Platform) qui offre une efficacité nettement améliorée, des coûts de construction moins élevés et, surtout, la possibilité de variantes purement électriques.

par La rédaction 09 Juil 2018 09:30

Une version purement électrique de la prochaine 208 a toujours été dans les cartons depuis que PSA a annoncé que sa plateforme se déclinerait dans deux versions : CMP et e-CMP. Le patron de Peugeot, Jean-Pierre Imparato, a suggéré que la 208 électrique pourrait aussi être déclinée en GTi, déclarant que « à chaque fois que je lance une nouvelle voiture, elle sera électrifiée, lorsque vous achèterez votre Peugeot et vous choisirez votre groupe motopropulseur. »

Imparato a également annoncé que Peugeot Sport développe activement des véhicules haute performances avec des groupes motopropulseurs électrifiés. D’ailleurs, l’entreprise française travaille également sur des concepts tels que la 308 R Hybrid pour affirmer cette transition. « C’est ce sur quoi nous travaillons actuellement. Je ne cacherai pas que ce n’est pas si facile parce que nous sommes confrontés au seuil de 2020 [les objectifs de l’UE en matière d’émissions de CO2 pour les décideurs]. Mais mes amis du sport automobile travaillent sur certains projets pour rendre nos clients heureux avec quelque chose de très performant et en même temps conforme aux règles. »

Lorsque des journalistes lui ont demandé s’il s’agissait d’une référence directe aux véhicules électriques à haute performance, M. Imparato a déclaré : « Oui. Dans les 10 prochaines années, la puissance sera facile à atteindre avec l’électricité. Ce ne sera plus un marqueur premium; Les marques haut de gamme vont devoir trouver autre chose si elles veulent être différentes, car l’électrification s’ouvre. Je serai en mesure de mettre sur le marché des voitures avec 400kW de puissance. Cela change tout.  »

Il estime que l’offre de la 208 avec une gamme de groupes motopropulseurs, est plus importante que celle des véhicules électriques autonomes, comme Renault l’a fait avec sa ZOE, qui est vendue aux côtés de la Clio conventionnelle.

« Le rythme de la transition [vers l’électrification] ne sera pas le même dans toutes les régions », a déclaré M. Imparato. « A Paris, les voitures seront électriques, celles qui font 16 0000 km par an seront diesel et celles dans la moyenne seront essence. » Et de conclure : « Je veux la même expérience de conduite pour tous ceux qui conduisent mes voitures. Donc, je ne vais pas construire un véhicule électrique spécifique; ce ne sera pas comme une Renault Zoe. « 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.