OscarLab développe son projet de voiture électrique, propre et réparable

Pierre-Noel Luiggi, fondateur d’Oscaro, désormais propriété de PHE, est aussi à l’origine du OscarLab. Celui-ci a pour objectif de créer une voiture électrique qui roulerait grâce à une énergie plus propre, potentiellement rechargée grâce à un parking solaire, et qui pourrait être facilement réparée.

par Olivier Grouse 22 Jan 2019 12:00

L’atelier OscarLab de 200 m² basé à Bernin à coté de Grenoble, est géré par son Directeur Général, Emmanuel Flahaut, ancien Directeur Commercial à l’International du CEA (Commissariat à l’Énergie Atomique et Énergies Alternatives). Celui-ci annonce: «On s’intéresse à trois domaines: les véhicules électriques, l’énergie et les capteurs, avec un certain nombre de passerelles entre ces secteurs, en particulier entre la voiture et l’énergie».

Emmanuel Flahaut, Directeur Général d’OscarLab
Emmanuel Flahaut, Directeur Général d’OscarLab

En plus de ses travaux sur l’Oscaro Power, un panel de solutions «clef en main» d’énergie solaire, OscarLab s’est fixé une mission similaire dans le domaine de la mobilité. Le but est de créer une voiture électrique qui roulerait grâce à une énergie plus propre, potentiellement rechargée grâce à un parking solaire, et qui pourrait être réparée.

Lightyear et LeasePlan s’associent pour créer la première voiture familiale solaire

OscarLab est sur le point de conclure la première phase du programme baptisé «e.Defender». Il s’agit d’installer une batterie lithium sur des Land Rover selon une technologie brevetée par le CEA avec son propre kit d’électrification co-développé avec la start-up grenobloise Wattalps.

La voiture solaire Hélios de cinquième génération en approche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.