Opel développe sa barrière contre le rhume des foins

Avec ses filtres à charbon actif de série sur toute la gamme, Opel redonne une certaine liberté pour les allergiques.

par Olivier Grouse 16 Avr 2019 15:30

Au printemps, lorsque la température augmente, le calvaire commence pour les personnes souffrant d’allergies. 20 à 30% de la population est sensible au rhume des foins. Toutefois, ceux qui roulent en Opel ont plus de chance que les autres.

En effet, depuis 2000, toutes les berlines de la marque sont équipées de série avec divers systèmes de filtration – soit d’un filtre à particule Opel, soit d’un filtre à charbon actif. Depuis le millésime 2018, le constructeur allemand, désormais intégré dans le groupe PSA, ne monte plus que des filtres à double étage.

Opel va lancer de nombreuses nouveautés électriques à venir pour 2019 et 2020

Avantage de ces derniers, ils se composent de deux couches qui présentent l’intérêt dans un premier temps d’empêcher les particules d’entrer dans l’habitacle, puis de filtrer les effluves polluants tels que l’ozone ou les mauvaises odeurs, grâce au charbon actif. « La qualité offerte par la double filtration à charbon actif dépasse les normes dans de nombreux domaines et dans certains cas satisfait même aux exigences édictées pour les filtres à particules fines » explique Sandra Schmickler, Product Manager.

Opel publie une photo teaser de la future e-Corsa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.