Nvidia mise sur la conduite autonome avec Nvidia Drive

Nvidia vise la Chine avec de nouveaux produits et de nombreux partenariats avec ses plate-formes de conduite autonome.

par Olivier Grouse 27 Nov 2018 11:30

La société de technologie américaine Nvidia conçoit des unités de traitement graphique pour le jeu vidéo et les professionnels, ainsi que des puces pour l’informatique mobile et l’automobile. Elle multiplie ses projets et espère s’emparer de nouveaux marchés en Chine avec la présentation du nouveau GPU Cloud T4 et de ses plate-formes de conduite autonome Nvidia Drive AGX Pegasus et Xavier.

Cette semaine, à la conférence technologique GPU en Chine, Nvidia a annoncé que « Xavier » avait été choisi par de nombreux constructeurs chinois, qui travailleront de façon indépendante pour construire leurs propres véhicules autonomes. Alors que le commerce électronique génère jusqu’à 84 millions de tonnes de fret sur les autoroutes du pays chaque jour, avec 30 millions de chauffeurs de camion, la conduite autonome devrait devenir un avantage majeur pour le secteur de la logistique. La liste des partenaires est très longue.

Le groupe FAW, l’un des plus importants fabricants de poids lourds en Chine, associé à la start-up de conduite autonome PlusAI et à Full Truck Alliance (FTA), une entreprise de logistique, ont annoncé cette semaine qu’ils utiliseraient la solution de Nvidia. Tout comme XPeng en vue de créer une conduite intelligente de niveau 3 à partir de 2020, ou encore Singulato qui vise le niveau 4, et SF Motors qui annonce des nouveautés dès 2019. par ailleurs AutoX, une start-up de livraison autonome qui a lancé en août un projet pilote autonome en Californie et EV Trailblazers, ont également porté leur dévolu sur le Drive AGX Xavier.

Premiers tests réussis pour Mobilab et une Renault Zoé autonome

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.