NuCellSys, spécialiste de la pile à combustible, devient Mercedes-Benz Fuel Cell GmbH

Daimler incorpore NuCellSys dans son groupe, et regroupe ses forces de recherche en vue de perfectionner son système de piles à combustible pour une utilisation dans d’autres secteurs de l’automobile et de grands volumes à l’avenir.

par Olivier Grouse 08 Jan 2019 09:00

Daimler confirme son intérêt pour les piles à combustible et l’hydrogène pour le stockage de l’énergie, et annonce dans un communiqué que NuCellSys, la société de développement de piles à combustible sera exploitée dès janvier 2019 sous le nom de Mercedes-Benz Fuel Cell GmbH.

«La technologie des piles à combustible fait partie intégrante de notre stratégie en matière de systèmes d’entraînement», a déclaré le professeur Christian Mohrdieck, Directeur de Mercedes-Benz Fuel Cell GmbH et Responsable des Systèmes de Propulsion des Piles à Combustible.

Hyundai Nexo Fuel Cell : on a testé le nouveau SUV électrique à hydrogène

NuCellSys était en charge de la conception et du développement du système de pile à combustible pour la nouvelle Mercedes-Benz GLC F–Cell. Pour rappel, cette dernière affiche une consommation combinée d’hydrogène de 340 g/100 km, des émissions de CO2 combinées nulles et une consommation électrique combinée de 13,7 kWh/100 km.

Un nouveau projet est déjà à l’ordre du jour après l’achèvement des travaux de développement du Mercedes-Benz GLC F-Cell. Daimler est déjà en train de perfectionner ce système de piles à combustible afin de l’intégrer de manière flexible à l’ensemble d’un système modulaire électrique, pour une utilisation dans d’autres secteurs, comme les bus de ville Citaro.

Toyota accélère dans l’hydrogène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A lire aussi